Photoshop pour la publicité - Photoshop pour la 3D - Photoshop pour le web
Les images dans cette galerie montrent un bon niveau de qualité, c'est-à-dire qu'elles présentent une bonne partie des qualités attendues dans des photomontages dignes d'une école supérieure d'infographie : une bonne définition d'image, un bon placement des éléments dans le cadre, des interactions entre les éléments dans la scène, des décors appropriés, une mise en scène sympathique, attendrissante, surprenante, ou choquante, de la perspective, une bonne appréhension des volumes grâce à l'utilisation des vues en trois-quart, des ombres dessinées correctement sous les éléments inclus dans la scène, un bon équilibrage des luminosités et des couleurs des éléments du montage les uns par rapport aux autres, un bon silhouettage des éléments (c'est-à-dire que même si les éléments du montage étaient vus en silhouette on les reconnaitrait facilement car on distinguerait encore clairement, par exemple dans le cas d'un personnage, sa tête, ses bras et ses jambes). Bien entendu, peu de montages présentent toutes ces qualités à la fois : ici ce sont des travaux d'étudiants qui vont encore évoluer.
Ces travaux montrent un niveau de qualité plutôt moyen. Certains sont meilleurs que d'autres. Globalement ils sont prometteurs mais ils auraient dus être améliorés avant d'être rendus à l'examen… Parfois les personnages sont trop petits dans le décor, parfois ils sont vus de face ou de profil alors que ça n'apporte rien : une vue de trois quart aurait été préférable car elle aurait mieux permis au public de se plonger en esprit dans la scène, parfois c'est l'idée qui est trop simple : il n'y a pas assez d'action, pas assez d'interaction dans la scène : le travail est une démonstration technique tout au plus, parfois c'est le décor qui est trop pauvre… Bref, des travaux qui ne répondent pas tout à fait aux attentes d'une école supérieure d'infographie mais qui pourraient servir de point de départ à d'autres travaux plus aboutis.

2009-09-05

76. La promotion de son activité

La promotion de son activité


75. Travailler à l'étranger

Travailler à l'étranger


74. Gestion du temps

Gestion du temps


73. Tutoriaux Photoshop

Tutoriaux Photoshop


72. Galeries de travaux infographiques

Galeries de travaux infographiques

71. Comparatifs de prix d'appareils photo

Comparatifs de prix d'appareils photo



2009-08-28

70. Une vue d'ensemble sur tous les travaux rendus en aout 2009 pour le cours de Monsieur Dambermont

Les examens de seconde session en Graphisme Bitmap avec Monsieur Dambermont viennent de se terminer, et comme chaque année voici dès à présent une vue d'ensemble des travaux rendus.

Pour rappel : voici quelles étaient les consignes à respecter… AFFICHER LES CONSIGNES



Vous avez la possibilité de vérifier que votre présence à l'examen a bien été prise en compte :

Dans la liste une case jaune signifie que l'étudiant est dispensé du cours parce qu'il l'a réussi l'année précédente.
Dans la liste s'il est affiché PP c'est que vous n'étiez pas présent et que vous n'avez pas signé.
Dans la liste s'il est affiché PR c'est que vous étiez présent mais que vous n'avez pas montré de travaux, vous n'avez fait que signer.
Dans la liste s'il est affiché - - c'est que vous avez montré des travaux et qu'ils ont été notés.

AFFICHER LA LISTE DES PRESENCES

En cas d'anomalie repérée contactez le secrétariat des étudiants à ce propos.




Si dans l'un de ces travaux vous repérez une fraude à la créativité (utilisation d'une image qui vient du web ou d'une banque d'images par exemple, ce qui n'était pas permis puisque toutes les images qui servaient à créer les photomontages devaient avoir été réalisées par les étudiants eux-mêmes) alors vous pouvez le signaler, même anonymement si vous le souhaitez, en utilisant la zone "commentaires" qui apparait sous ce message quand il est affiché sur cette page web… travaux rendus en aout 2009

Votre commentaire, qui ne s'affichera pas mais que le professeur recevra (sans savoir qui vous êtes si vous avez opté pour l'option "anonyme") retiendra l'attention du professeur et l'aidera peut-être, après vérification, à noter les travaux avec davantage de justice envers les étudiants non fraudeurs.




Etudiants, si après affichage des points (après les délibérations) vous constatez que vous êtes en échec pour ce cours, alors plusieurs possibilités s'offrent à vous :

1. Relisez les consignes pour comprendre quelles erreurs vous avez commises.

2. Repérez quels sont les étudiants qui ont obtenu de meilleurs points que vous, et observez dans les diaporamas comment se présentent leurs travaux. Mieux encore, demandez à ces étudiants de vous montrer eux-mêmes leurs travaux dans Photoshop, avec tous les calques visibles.

cliquez ici pour voir la liste des résultats (UNIQUEMENT DISPONIBLE APRES LA DELIBERATION DU 4 SEPTEMBRE)

3. Venez rencontrer le professeur lors de la journée de rencontre professeurs/étudiants, ouvrez vos travaux sur un ordinateur, et demandez-lui ce qui n'a pas été.

2009-08-23

69. Malcolm Gladwell : the key to success in any field is to a large extent a matter of practising a specific task for a total of around 10,000 hours

Outliers is a non-fiction book written by Malcolm Gladwell and published by Little, Brown and Company on November 18, 2008. In Outliers, Gladwell examines the factors that contribute to high levels of success. To support his thesis, he examines the causes of why the majority of Canadian ice hockey players are born in the first few months of the calendar year, how Microsoft co-founder Bill Gates achieved his extreme wealth, and how two people with exceptional intelligence, Christopher Langan and J. Robert Oppenheimer, end up with such vastly different fortunes. Throughout the publication, Gladwell repeatedly mentions the "10,000-Hour Rule", claiming that the key to success in any field is, to a large extent, a matter of practising a specific task for a total of around 10,000 hours.

The publication debuted at number one on the bestseller lists for The New York Times and The Globe and Mail on November 28, 2008, holding the position on both lists for eight weeks straight as of January 16, 2009. Generally well received by critics, Outliers was considered more personal than Gladwell's other works, and some reviews commented on how much Outliers felt like an autobiography. Reviews praised the connection that Gladwell draws between his own background and the rest of the publication to conclude the book. Reviewers also appreciated the questions posed by Outliers, finding it important to determine how much individual potential is ignored by society. However, the lessons learned were considered anticlimactic and dispiriting. The writing style, deemed easy to understand, was criticized for oversimplifying complex sociological phenomena.

Read more…





2009-08-22

68. Adobe Photoshop CS4 Performance

To measure performance under Photoshop CS4 we turn to the Retouch Artists’ Speed Test. The test does basic photo editing; there are a couple of color space conversions, many layer creations, color curve adjustment, image and canvas size adjustment, unsharp mask, and finally a gaussian blur performed on the entire image.

Read more…

2009-08-15

67. Adobe CS5 sous Mac OS X : enfin le passage à Cocoa 64 bits

L’année dernière, lorsque Adobe a pris la parole via John Nack pour discuter de Photoshop, le bilan n’était pas très positif au sujet des versions Mac de ses logiciels. Avant que la version CS4 de ces derniers ne sorte, Nack avait ainsi répondu à une question posée régulièrement : non, aucun logiciel de la suite ne serait porté vers le 64 bits (sauf sous Windows). Les choses vont donc changer avec la mouture CS5.

Lire plus…

2009-08-09

66. Reportage "Striptease" : diplome en jeux

A 23 ans, Johan, s'il se montre pour le moins énergique, consacre la majeure partie de son temps libre à participer en réseau à un jeu de guerre. Ainsi, toutes les nuits, le jeune homme s'installe devant son ordinateur jusqu'à 2 ou 3 heures du matin, au grand dam de sa mère.

"Un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (aussi désigné par le sigle anglais MMORPG massively multiplayer online role-playing game) est un type de jeu vidéo associant le jeu de rôle et le jeu en ligne massivement multijoueur, permettant à un grand nombre de personnes d'interagir simultanément dans un monde virtuel qui est aussi un monde persistant, c'est-à-dire qu'il continue à évoluer lorsque le joueur n'est pas connecté." (WIKIPEDIA) Lire plus…











2009-07-07

65. Un dossier photo sur linternaute.com : Des repères pour cadrer vite et bien

La recherche d'un cadrage pertinent peut être simplifiée en s'appuyant (consciemment ou non) sur des "modèles" que l'on conserve en mémoire, une sorte de photothèque mentale propre à chacun. Ces images-type permettent de gagner du temps à la prise de vue.

Le but n'étant pas d'uniformiser la pratique photographique, cette technique ne constitue qu'un support pratique sur lequel s'appuyer pour cadrer "vite et bien", et doit bien entendu s'adapter à chaque situation. Par ailleurs, ces exemples ne sont pas exhaustif : à chaque photographe de compléter sa bibliothèque.

Lire plus…

2009-07-03

64. Étapes est une revue française du graphisme du design de l'image et de la création

Étapes est une revue française du graphisme, du design, de l'image et de la création.

Elle traite chaque mois, depuis mai 1994, de l'actualité du design graphique, de la communication visuelle, du multimedia, de la typographie. Sa capacité à analyser et à décrypter les grandes tendances graphiques en font un des outils privilégiés des étudiants et des professionnels.

étapes : traite de tout ce qui constitue la communication visuelle qu’elle soit imprimée ou multimédia et offre à ses lecteurs un panorama de l’actualité du design graphique international : affiche, édition, design, identité visuelle, packaging, sites web, 3D, actualité des réalisations publicitaires, avis de professionnels, etc., dossiers sur les différents mouvements qui façonnent notre univers visuel...

Mensuel produit par les éditions Pyramyd et consacré au graphisme, au design à l'image et la création. Initialement baptisé Étapes Graphiques, la revue à porté ce nom jusqu'au numéro 73. Il existe aujourd'hui des versions en anglais, en chinois et en espagnol.

En 2004, pour les 10 ans du magazine, le livre Étapes : 10 ans fut publié par Pyramyd.

sur WIKIPEDIA

le site officiel

2009-07-02

63. Une vue d'ensemble sur tous les travaux rendus en juin 2009 pour le cours de Monsieur Dambermont

Les examens de première session en Graphisme Bitmap avec Monsieur Dambermont viennent de se terminer, et comme chaque année voici dès à présent une vue d'ensemble des travaux rendus.

Certains sont bons, d'autres moyens, d'autres médiocres.

Pour rappel : voici quelles étaient les consignes à respecter… AFFICHER LES CONSIGNES



Vous avez la possibilité de vérifier que votre présence à l'examen a bien été prise en compte :

Dans la liste une case jaune signifie que l'étudiant est dispensé du cours parce qu'il l'a réussi l'année précédente.
Dans la liste s'il est affiché PP c'est que vous n'étiez pas présent et que vous n'avez pas signé.
Dans la liste s'il est affiché PR c'est que vous étiez présent mais que vous n'avez pas montré de travaux, vous n'avez fait que signer.
Dans la liste s'il est affiché - - c'est que vous avez montré des travaux et qu'ils ont été notés.

AFFICHER LA LISTE DES PRESENCES

En cas d'anomalie repérée contactez le secrétariat des étudiants à ce propos.




Si dans l'un de ces travaux vous repérez une fraude à la créativité (utilisation d'une image qui vient du web ou d'une banque d'images par exemple, ce qui n'était pas permis puisque toutes les images qui servaient à créer les photomontages devaient avoir été réalisées par les étudiants eux-mêmes) alors vous pouvez le signaler, même anonymement si vous le souhaitez, en utilisant la zone "commentaires" qui apparait sous ce message quand il est affiché sur cette page web… travaux rendus en juin 2009

Votre commentaire, qui ne s'affichera pas mais que le professeur recevra (sans savoir qui vous êtes si vous avez opté pour l'option "anonyme") retiendra l'attention du professeur et l'aidera peut-être, après vérification, à noter les travaux avec davantage de justice envers les étudiants non fraudeurs.


Etudiants, si après affichage des points (après les délibérations) vous constatez que vous êtes en échec pour ce cours, alors plusieurs possibilités s'offrent à vous :

1. Relisez les consignes pour comprendre quelles erreurs vous avez commises.

2. Repérez quels sont les étudiants qui ont obtenu de meilleurs points que vous, et observez dans les diaporamas comment se présentent leurs travaux. Mieux encore, demandez à ces étudiants de vous montrer eux-mêmes leurs travaux dans Photoshop, avec tous les calques visibles.

cliquez ici pour voir la liste des résultats

3. Venez rencontrer le professeur lors de la journée de rencontre professeurs/étudiants, ouvrez vos travaux sur un ordinateur, et demandez-lui ce qui n'a pas été. Rappel : au delà de la date de cette rencontre il ne sera plus possible de contacter le professeur avant l'examen de seconde session, même par mail.

4. Cette journée de rencontre est également l'occasion de soumettre les idées de photomontages que vous rendrez à l'examen de seconde session. Rappel : IL N'EST PAS PERMIS DE MONTRER EN SECONDE SESSION DES TRAVAUX QUI ONT DEJA ETE MONTRES EN PREMIERE SESSION.

5. Cette journée de rencontre est également l'occasion de montrer des photomontages en cours de création, ou des photos qui serviront à créer des photomontages, ou des croquis préparatoires, ou des idées écrites sur papier, afin d'avoir des conseils pour les faire évoluer en mieux.

2009-07-01

62. Des jeux pédagogiques pour apprendre les réglages des appareils photo et aussi les règles d'esthétique en photographie

Un logiciel créé par l'Université de Compiègnes :

jeu pédagogique (en français) pour apprendre les règles esthétiques en photographie

Bien entendu on s'accorde à dire que les règles sont faites pour être transgressées en matière de création artistique. Mais pour cela il faut d'abord les connaitre.



Un autre logiciel de l'Université de Compiègnes :

  • jeu pédagogique (en français) pour découvrir les réglages essentiels en photographie
  • 2009-05-26

    61. On ne pourra pas présenter à l'examen de 2ème session des travaux déjà présentés en 1ère session

    Un étudiant ne peut pas présenter à l'examen de graphisme bitmap de seconde session des travaux qu'il a déjà présentés en première session.

    Il en va de même pour les étudiants doubleurs : un étudiant doubleur ne peut pas représenter ni en première session ni en seconde session des travaux qu'il a déjà présentés durant l'année scolaire précédente.

    Le professeur a une bonne mémoire visuelle, et de bonnes archives, donc n'essayez pas de le bluffer en montrant des anciens travaux.

    Sans cela, la tentation serait trop grande, pour un étudiant qui aurait par exemple obtenu en première session un 7/20, de tenter d'améliorer juste un peu (25% d'amélioration par exemple) ses travaux entre les deux sessions… Avec ces 25% d'amélioration entre les deux sessions, cet étudiant obtiendrait finalement en seconde session tout au plus une note de seulement 8,75/20 arrondie à 9/20, et resterait donc en échec.

    Mais ces 9/20 seraient-ils seulement atteints? Car souvent l'étudiant croit qu'ajouter 25% de travaux à ceux qu'il a déjà montrés ce serait comme améliorer de 25% l'ensemble des travaux qu'il montre : ce ne serait vrai que si les travaux ajoutés étaient du même niveau que ceux montrés précédemment. Or la pratique montre que si on donne la possibilité à l'étudiant de représenter en seconde session les mêmes travaux qu'en première session, et de les améliorer (soit en améliorant les travaux déjà vus par le professeur, soit en ajoutant de nouveaux travaux à ceux-là) alors beaucoup d'étudiants n'apportent que d'infimes modifications, ou ajoutent des travaux médiocres. Ainsi un étudiant ayant obtenu en première session une note de 7/20, et améliorant de seulement 10% l'ensemble de ses travaux pour la seconde session, se retrouve finalement avec une note de 7,7/20 arrondie à 8/20.

    Il est donc préférable pour tous que l'étudiant redémarre sur de bonnes bases et ne montre en seconde session aucun des travaux qui ont déjà été montrés en première session. Mieux vaut montrer des travaux tout frais qui feront définitivement oublier les malheureux premiers qui n'étaient pas à la hauteur. En seconde session l'étudiant se sera amélioré : c'est le but de la mise en échec en première session.

    60. Cadrez vos sujets de manière à ce qu’ils occupent une bonne partie de l’image

    Les sujets ne doivent pas être trop petits dans le cadrage de l’image. Au besoin, et ce dès la conception-papier de votre photomontage, positionnez l’appareil photo virtuel près de ces sujets afin qu’ils ne soient pas trop petits dans le cadrage de l’image.



    Attention toutefois : il faut que les personnages et objets dans la scène ne se retrouvent pas trop près des bords du montage : il faut que "ça respire" autour d'eux.



    Souvent les étudiants débutants s'imaginent à tort qu'un bon cadrage c'est un cadrage qui fait en sorte que les sujets du montage apparaissent les plus grands possibles dans le montage, quitte à les faire coller contre les bords du montage. C'est évidemment ultra-faux : il s'agit plutôt de créer une composition graphique correcte… Les sujets ne doivent pas prendre trop de place dans le montage, mais ils ne doivent pas non plus être trop petits.



    Idéalement on devrait pouvoir afficher le photomontage sur un moniteur et le spectateur devrait comprendre d'un coup d'oeil, à distance normale, ce qu'il s'y passe sans être obligé se rapprocher. Cela suppose que et le décor et les sujets dans le décor sont favorisés de manière égale par le concepteur : il s'agit de créer une composition harmonieuse.

    2009-05-15

    59. Plus que la semaine du lundi 18 mai 2009 pour montrer l'avancement de vos travaux avant de les rendre à l'examen

    Ce message pour vous rappeler qu'il ne vous reste plus que la semaine du lundi 18 mai 2009 pour montrer l'avancement de vos travaux avant de les rendre à l'examen.
    Venez trouver le professeur même lorsqu'il donne cours à une autre classe que la vôtre, et même si c'est une classe de seconde année (dans ce cas venez avec un portable et une souris).

    Comme indiqué dans les consignes, après les examens vous aurez encore la possibilité de rencontrer le professeur une fois lors de la journée de rencontre professeurs/étudiants. Si vous ne pouvez pas vous y rendre, faites-vous représenter par quelqu'un. Ensuite le professeur sera injoignable par quelque moyen que ce soit jusqu'aux examens de seconde session.

    Comme indiqué dans les consignes aussi, pour les examens de seconde session ce sont les mêmes consignes que celles pour les examens de première session. MAIS VOUS NE POURREZ PAS REPRESENTER EN SECONDE SESSION LES MEMES TRAVAUX QU'EN PREMIERE SESSION, NI (pour les doubleurs) CEUX DE L'ANNEE PRECEDENTE.

    Au plaisir de vous voir bientôt avec des travaux dignes d'étudiants de première année d'une école supérieure d'infographie disposant des outils informatiques de 2009.

    2009-05-11

    58. Vu en seconde année (tous groupes de travail confondus) : la colorisation professionnelle de dessin au trait

    Colorisation de dessin au trait :

    grand la RVB colorisé dégr.psd (S41)



    On démarre de la bande dessinée colorisée en RVB .



    - Observez dans la palette des calques comment la colorisation a été réalisée. Puisque vous avez été aux cours Photoshop précédents vous comprenez facilement quelles sont les techniques mises en oeuvre ici.

    - Cette colorisation RVB convient pour l'impression couleur sur imprimante jet d'encre, laser couleur, photocopieuse couleur interfacée, presse numérique, mais pas pour une impression offset…



    adapter cette bande dessinée colorisée en rvb pour l'impression en CMJN
    :

    uniquement pour l'impression offset.

    - Afficher le calque des traits en mode "normal" au lieu du mode "obscurcir".

    - Dans la palette des couches prendre une des trois couches et l'amener sur le bloc de feuille dans la palette des couches… on obtient une couche alpha qui contient les traits.

    - Réactiver le travail sur RVB dans la palette des couches.

    - Jeter le calque des traits.

    - Transformer l'image en mode en CMJN. Message au moment de la conversion… dans ce cas-çi il faut choisir de réunir les calques (aplatir). N.B. La plupart du temps on quand on tranforme en CMJN on choisit de conserver les calques, c'est plus intéressant, mais pas dans le cas de cet exercice.



    (- N.B. Normalement avant de passer en CMJN il faut avoir été dans le menu Edition/Couleur pour indiquer quelles sont les caractéristiques de la presse qu'on va utiliser, car le réglage à cet endroit va influencer la manière dont l'image est convertie de RVB vers CMJN. Nous verrons cela au cours de colorimétrie en seconde annéecours donné à TOUS les étudiants de seconde sans exception.)



    - Après transformation en CMJN, les couleurs vives se ternissent un peu, c'est normal.

    - dans le sélecteur de couleurs (palette des outils) créer une couleur C:60, M:50, J:50, N:0.



    (- N.B. Il s'agit d'un gris neutre : il y a plus d'encre cyan que d'encre magenta et jaune, pour que visuellement il s'agisse d'un gris sans coloration. C'est dû à un problème de qualité des encres qu'on appelle "contamination des encres".)



    - Dans la palette des couches, cliquer avec la touche "pomme" (Mac) ou CTRL (PC) sur la couche alpha.

    - Sélection/Intervertir.

    - Réduire l'épaisseur des traits de la sélection en allant dans Selection/Modifier/Contracter. Une valeur de 2 pixels dans ce cas-çi ça convient. N.B. La valeur de contraction va chaque fois dépendre de la précision des images.

    - Menu Edition/Remplir avec… Couleur premier-plan.

    - On déselectionne.

    - ce qu'on voit c'est la couleur de sous-couche : elle va servir à obtenir des traits biens noirs quand on imprimera. L'encre noir va venir par-dessus ces traits.



    - Dans la palette des couches, cliquer avec la touche "pomme" (Mac) ou CTRL (PC) sur la couche alpha.

    - Sélection/Intervertir.

    - Dans la palette des couches, activer uniquement la couche Noire. LES AUTRES COUCHES NE SONT PAS ACTIVEES.

    - Menu Edition/Remplir avec… Noir.



    Vous obtenez donc une image CMJN, avec les traits noirs qui sont renforcés des traits gris neutre de sous-couche 60/50/50/0, et qui sont plus fins que les traits noirs, pour qu'ils ne dépassent pas en cas d'imprécision au moment de l'impression. Pour la démonstration, on peut simuler les imprécisions qui auront lieu au moment de l'impression; activer la couche cyan, déplacer son contenu avec l'outil de déplacement, idem pour la couche magenta et jaune. Ces imprécisions sont dues au fait que dans la technique d'impression offset la feuille passe dans une partie de la presse pour recevoir la première encre, puis passe dans une autre partie de la perrsse pour l'encre magenta, etc. L'encre noire étant la dernière à arriver sur le papier. Ces problèmes d'impression n'apparaissent pas avec une technique d'impression comme le jet d'encre car là toutes les couleurs arrivent en même temps sur le papier.



    N.B. Un script pourrait être mis au point pour automatiser cela.
    N.B. On a dit dans un cours précédent que de nos jours on peut envoyer des images RVB aux imprimeurs (ceux qui sont up-to-date au niveau technologique), et que c'est mieux que de leur envoyer des images CMJN : car si par exemple on décide au dernier moment d'imprimer sur un papier différent alors cela ne posera pas de problème car c'est chez l'imprimeur que la transformation de l'image de RVB vers CMJN se fait. Il faut cependant noter que dans le cas d'une bande dessinée il est toujours utile de la préparer dans Photoshop en CMJN comme on vient de le faire.





    La même explication, en détail…

    http://colorisation-de-bd.blogspot.com/

    2009-04-28

    57. L'origine du léger flou toujours présent même dans les meilleures images numériques

    L'origine du léger flou toujours présent même dans les meilleures images numériques…

    Un filtre (physique, réel, analogique : généralement du quartz) qui se trouve devant le capteur numérique, et dont le but est de diffuser la lumière avant qu'elle n'attteigne le capteur.

    Sans ce filtre des problèmes de moirages surviendraient très fréquemment dans les prises de vue.

    Il sera nécessaire d'appliquer un filtre numérique d'accentuation afin de faire réapparaitre les détails noyés dans le flou, comme par exemple le filtre d'Accentuation des détails de Photoshop, dans le menu Filtre/Renforcement/Accentuation. Bien entendu Photoshop n'est pas le meilleur programme pour faire de la retouche photo : il en existe des bien plus perfomants, plus spécialisés et moins généralistes que Photoshop.



    Pour en savoir plus à ce propos de ce filtre anti-crénelage…

    Anti-aliasing_filter (WIKIPEDIA)

    Extrait du livre "Digital Imaging for Photographers" par Adrian Davies et Phil Fennessy

    2009-04-24

    56. Les quatre erreurs monstrueuses à l'examen de graphisme bitmap

    Mai, bientôt Juin.

    Les oiseaux gargouillent et les champignons se développent partout où ils peuvent. Charmante saison.

    Et l'examen de graphisme bitmap approche à grands pas !

    Malgré tous les efforts déployés par le professeur durant l'année scolaire pour inciter les étudiants à montrer leurs travaux avant le jour J, beaucoup d'entre eux n'ont encore rien montré.
    Ils préparent une bonne surprise, disent-ils… Oui ils seront à l'examen, et oui ils auront des bons travaux à montrer.

    Pour éviter que cette bonne surprise ne se transforme en un cauchemar pour l'étudiant, et en une perte de temps pour le professeur, voici la liste des quatre erreurs les plus monstrueuses à l'examen de graphisme bitmap…

    1. Les masques de fusion ne sont pas bien utilisés dans les montages.
    2. Les montages contiennent des oeuvres d'artistes, ou des jouets, ou des objets très design.
    3. Les montages ne sont pas composés d'un nombre assez grand de pixels : par exemple ce sont des images 1024/768px, parfois même 600/800px!
    4. Les montages sont très simples : on croirait voir le résultat d'un tutorial qui explique une technique.

    2009-04-16

    55. Etudiants ne faites pas vous-mêmes une sélection parmi vos travaux "afin de ne montrer que le meilleur"

    Montrez au professeur toutes vos recherches graphiques, parlez de toutes les idées que vous avez eues, ne faites pas vous-mêmes une sélection parmi vos travaux "afin de ne montrer que le meilleur".

    Avez-vous les compétences requises, le bagage culturel, l'expérience du terrain pour déceler parmi toutes vos recherches graphiques quelles sont celles qui sont les plus aptes à produire un travail qui sortira du lot ? Il est probable que non. Et ce n'est pas un problème : vous êtes un étudiant, et pas encore un pro du graphisme.

    Alors montrez tout, et vous serez surpris de constater que très souvent les idées que vous trouviez les meilleures sont en réalité considérées par le professeur comme les plus conventionnelles, les plus rabachées, les plus vues et revues partout : vous en êtes au début de vos études dans la production graphique, et vous arrivez donc avec des stéréotypes de ce que vous pensez être "beau". Souvent, en tant que professeur on entend un étudiant retourner à son banc après avoir montré ses recherches graphiques, et dire à ses camarades de classe "Il a choisit le moins bon projet (parmi tout ce que je proposais) !". Le professeur, lui, a vu du potentiel et de l'originalité dans ce projet : il sait que si l'étudiant joue le jeu ce sera au final un travail qui sortira de l'ordinaire et qui portera le débat à un niveau supérieur… Quoi de plus normal dans une école supérieure d'infographie ? Ce qui serait anormal ce serait de produire des images du même niveau que celles produites par des jeunes de 14 ans qui bidouillent le weekend chez eux seuls dans Photoshop.

    Etre créatif, c'est faire des choix, et pour pouvoir bien choisir il faut avoir le maximum de choix! Donc montrez toutes vos recherches, toutes les photographies que vous avez prises aussi, ne faites pas de pré-sélection : faites la sélection en présence du professeur durant les moments consacrés à cela durant les cours. Dans vos relations avec vos clients faites de même : vous serez surpris de constater que parfois le client marque son enthousiasme face à un embryon de recherche, et qu'à côté de cela il trouve banal le projet sur lequel vous aviez pourtant transpiré des heures. Le client sait ce qui est bon pour lui, il connait mieux son entreprise que vous.

    Alors bien sûr pour faire évoluer un embryon de projet il faudra mettre en oeuvre de la technologie et des connaissances graphiques : cela c'est votre boulot. Par exemple une des difficultés sera de retrouver dans le projet final la même fraicheur que celle qui se trouvait dans l'embryon de projet.

    2009-04-09

    53. S'inspirer n'est pas copier mais il faut prévenir le professeur (ou le client)

    Un internaute me contacte pour me parler d'un des travaux dans les galeries du site
    www.Club-Photoshop.com.

    Un étudiant de première année se serait inspiré d'un travail de l'excellent artiste numérique Dimitri Daniloff. Heureusement cet étudiant m'avait prévenu à propos de sa source d'inspiration : en réalité il s'agit plus d'un hommage que d'une copie. Son photomontage a donc pu être présenté durant son examen.

    Dans le cas où vous vous inspirez du travail d'un artiste pour réaliser un photomontage il vaut toujours mieux en parler au professeur avant l'examen.

    Avec le tout numérique il est facile de soumettre une galerie de travaux à des centaines de personnes dans un laps de temps très court… Et donc tout fini toujours par se savoir, plus ou moins vite !



    Le travail de l'étudiant…






    voir le travail original de Dimitri Daniloff


    Une vue d'ensemble des travaux de Dimitri Daniloff
    sur le site de Marlène Ohlsson




    2009-04-08

    52. Le mapping video 3D de bâtiments pour l'événementiel

    Encore un nouveau créneau pour la 3D : Le mapping video 3D de bâtiments pour l'événementiel…
    http://www.easyweb.fr/slideshow/

    Au passage quelques idées de photomontages peuvent être inspirées par ce demo reel.

    2009-04-04

    51. Des GIF's animés qui montrent comment les photomontages ont été construits

    Une série d'images GIF's animées se trouvent sur le bandeau d'accueil du site
    http://www.Club-Photoshop.com

    Cliquez sur elles et elles s'afficheront en grand.

    Leur but est de vous faire comprendre que pour créer des photomontages qui en jettent il ne faut pas nécessairement y passer des dizaines d'heures : une bonne idée de départ, des bonnes photographies de départ nettes et prises sous le bon angle, une bonne intégration des éléments les uns avec les autres grâce à des perspectives semblables, et le tour est joué !

    2009-03-13

    50. L'école supérieure d'infographie Albert Jacquard prête aux étudiants des appareils photo numériques de qualité

    Soucieuse d'offrir à chaque étudiant la même chance de réussir, quels que soient ses moyens financiers, l'école supérieure d'infographie Albert Jacquard prête des appareils photo numériques de qualité. Pour plus de renseignements à ce propos adressez-vous au responsable du studio photo, studio qui se trouve à côté du secrétariat des étudiants comme vous le savez déjà certainement.

    Vous avez également la possibilité d'utiliser ce studio pour réaliser des prises de vue si vous le souhaitez. Ceci dit, dans le cadre des travaux demandés pour ce cours de graphisme bitmap des prises de vue en extérieur conviennent tout aussi bien que des prises de vue en studio, pour autant que les conditions d'éclairage naturel soient correctes.

    Qui est Albert Jacquard ?

    2009-03-06

    49. Les utilisateurs prolongent la durée de vie de leurs ordinateurs et les fournisseurs d'ordinateurs sont de plus en plus inquiets

    A une époque difficile pour les budgets familiaux, voici une nouvelle qui indique quelle est la tendance actuelle : oui il est tout à fait normal d'hésiter avant de remplacer son PC actuel, et il est normal de préférer l'upgrader…
    " L'industrie du PC fait face à des conditions extraordinaires, alors que l'économie mondiale continue de s'affaiblir, a noté le directeur de la recherche chez Gartner, George Shiffler. Selon lui, les utilisateurs prolongent la durée de vie de leurs ordinateurs et les fournisseurs d'ordinateurs sont de plus en plus inquiets. "

    lire plus…

    2009-02-25

    48. L'image de fond : le maillon faible de votre photomontage

    Lorsque vous amenez un sujet (un personnage ou un objet par exemple) dans une image de fond qui contient un décor, alors il arrive que le sujet soit parfois trop grand…

    Surtout NE REDUISEZ PAS LE SUJET par "transformation manuelle"…


    Supprimez-le du décor, ensuite multipliez le nombre de pixels du décor par "image/taille de l'image"… choisissez "%" dans le menu à la place de "cm".

    Amenez ensuite à nouveau le sujet dans le décor pour observer la place qu'il occupe dans ce décor. Le sujet, en comparaison du décor qui contient désormais plus de pixels, devrait désormais prendre moins de place dans le décor.

    Au besoin, si le sujet est toujours trop grand, supprimez à nouveau le sujet puis multipliez à nouveau le nombre de pixels du décor.

    Bien entendu il ne faut pas toujours prendre ce conseil à la lettre : si votre photomontage devient trop lourd et ingérable suite à la multiplication des pixels du décor, alors il faut s'adapter : on pourra donc parfois accepter de réduire tout de même un peu le sujet qu'on amène dans le décor… La technique ne doit pas être un frein à la créativité !

    Astuce : Pour obtenir une multiplication des pixels de haute qualité, n'augmentez pas trop vite, par exemple en indiquant "200 %". Procédez plutôt comme ceci : augmentez plusieurs fois de suite d'un faible pourcentage, comme "110%", ainsi la multiplication des pixels sera effectuée avec une suite de calculs complexes, ce qui résultera en une image agrandie de plus haute qualité. N.B. : la mise au point d'un script vous permettra d'augmenter plusieurs fois de suite la taille de l'image sans pour autant devoir chaque fois manuellement aller dans les menus : une fois le script mis au point, et une fois que vous aurez assigné à ce script une combinaison de touches du clavier pour le déclencher, alors il suffira d'appuyer plusieurs fois de suite sur cette combinaison de touches.



    Rappel pour les étudiants qui vont rendre des photomontages à l'examen de graphisme bitmap :
    Lisez les conseils qui figurent sur ce blog : ils sont un résumé de ce qui a été dit par le professeur durant les cours, de ses réponses à des questions d'étudiants, de ses conseils aussi. On y lit par exemple… "Chaque photomontage doit être précis, il doit contenir du détail… d’où l’importance du bon choix de toutes les photos de départ). Il n’y a pas de format-pixels imposé, ni d’orientation (travail en largeur ou en hauteur). Toutefois le travail doit pouvoir être affiché en grand sur un moniteur 1024/768 et on doit pouvoir zoomer dessus à 200% sans voir apparaitre distinctement les pixels."

    Le relevé des conseils prodigués durant les cours… les afficher

    2009-02-15

    47. Les combinaisons de touches pour obtenir certains caractères spéciaux sur un ordinateur Apple Macintosh

    Si vous êtes amené, de gré ou de force, à travailler sur un ordinateur Apple Macintosh, alors il vous sera sans doute utile de connaitre les combinaisons de touches pour obtenir certains caractères spéciaux (relativement) souvent utilisés…

    ~
    la tilde
    alt+N

    {
    l'accolade
    alt+(

    }
    l'accolade
    alt+)

    [
    le crochet
    alt+shift+(

    ]
    le crochet
    alt+shift+)

    \
    le backslash ou antislash
    alt+shift+/

    |
    la barre
    alt+shift+L


    Pour d'autres caractères spéciaux faite apparaitre le clavier virtuel à l'écran, et enfoncez la touche ALT, ou la touche Majuscule, ou une combinaison de ces touches pour faire apparaître les caractères spéciaux.



    Pour voir le clavier virtuel allez dans le menu de la pomme en haut à gauche de l'écran… Préférences… International et réglez comme ceci (deux cases à cocher comme on le voit sur la photo) :





    Ensuite dans la barre de menu cliquez sur le drapeau, et choisissez de faire apparaitre le clavier :





    Et le voilà qui apparait :




    Si vous avec un ordinateur portable c'est peut-être l'occasion de découvrir que le clavier possède un pavé numérique : en appuyant sur la touche Fonction (la touche "fn" en bas à gauche) vous le voyez apparaitre sur le clavier virtuel.

    Mais c'est également inscrit en petit sur les touches du véritable clavier de votre portable.




    Et pour encore plus de caractères, il y a la "Character Palette", qu'on fait apparaitre en cliquant cette case supplémentaire dans les préférences internationales :





    Elle s'ajoute alors au menu :





    Et voilà à quoi elle ressemble :




    2009-02-14

    46. Astuce utile avant d'utiliser Silverfast le logiciel de pilotage du scanner dans le labo 01 et dans le local d'impression

    Astuce utile avant d'utiliser Silverfast le logiciel de pilotage du scanner dans le labo 01 et dans le local d'impression :

    RAZ +


    Dans le contexte de l'école, c'est une bonne idée de remettre à zéro complètement le logiciel de pilotage du scanner avant de l'utiliser. En effet, l'étudiant qui vous a précédé a sans doute activé des fonctions qui ne vous intéresseront pas. Plutôt que de les remettre une à une à zéro, enfoncez à la fois les touches option du clavier Mac (C'est la touche ALT) et Majuscule : à ce moment, en bas à droite du panneau de contrôle de Silverfast, un cartouche apparaît "RAZ +". Cliquez dessus, le logiciel est alors remis à zéro.

    Accès à l'explication détaillée du fonctionnement de Silverfast :
    http://utilisation-de-silverfast.blogspot.com/

    2009-02-03

    45. Dans Photoshop CS4 toute une série de plug-in's ont disparu


    Adobe Photoshop CS4 Optional plug-ins and ReadMe (English, French and Spanish)

    There are some plug-ins and presets that have been removed in Photoshop CS4. If you wish to use these plug-ins and presets still you can find them in your Goodies folder on your DVD install disc.

    This download includes 32-bit and 64-bit plug-ins for Photoshop CS4 English, Spanish and French versions. The following plug-ins and associated files are included in this package:

    • Bigger Tiles
    • Picture Package (ContactSheetII)
    • ExtractPlus
    • PatternMaker
    • PhotomergeUI
    • Web Photo Gallery (WebContactSheetII) plus presets
    • script for Layer Comps to Web Photo Gallery
    • Texture presets for Texturizer

    Also included is the Optional Plug-Ins ReadMe.



    Dans Photoshop CS4 toute une série de plug-in's ont disparu… "Galerie web photo","Planche contact", "Extraire", etc. Il est tout de même possible de les ajouter. Pour cela il faut downloader les plug-in's additionnels gratuits sur le site de Adobe à ces adresses :

    PC :
    http://www.adobe.com/support/downloads/detail.jsp?ftpID=4048

    MAC :
    http://www.adobe.com/support/downloads/detail.jsp?ftpID=4047




    Attention l'extension "Bigger Tiles" accèlère le chargement des grandes images mais ralentit l'affichage et les outils de dessin. Elle ne convient pas pour les petites images et pour celles qui contiennent plus de 50 calques "pixels". Elle est donc utile pour ceux qui font de la retouche couleur sur de très grandes images, pas pour ceux qui réalisent des photomontages complexes.


    On computers with > 1 GB RAM, you can optimize Photoshop to take advantage of the RAM in your system and manage memory more efficiently. This plug-in is only useful if you are working with documents of large pixel dimensions (thousands in each direction) and is not recommended if you work with documents containing many layers (>50 pixel layers).

    NOTE: Using Bigger Tiles plug-in can reduce the total time taken for most operations but this is at the cost of slower painting and non-smooth drawing of previews while updating.

    2009-02-01

    44. En photographie numérique il vaut mieux surexposer que sous-exposer une image

    Un extrait de http://www.volkergilbertphoto.com/exposer_raw-1.html

    "
    La plupart des photographes ont intériorisé qu’il vaut mieux pas surexposer une image, les zones ainsi écrêtées étant irrécupérables. Une sous-exposition modérée s’avère souvent efficace pour éviter un écrêtage éventuel des hautes lumières. Mais je suis intimement convaincu que cette stratégie s’avère plutôt contre-productif lorsque vous utilisez le format RAW. Voici les deux arguments pour vous faire changer d’avis :

    * Nous avons vu dans l'article précédent que l'appareil capte l'information selon un mode de fonctionnement linéaire. Le mode linéaire fait que les hautes lumières du sujet occupent davantage de niveaux de pixel que les ombres qui se contentent, eux, de quelques niveaux peu nombreux. Dans le cas d'un appareil reflex numérique et un sujet avec une dynamique sur six diaphragmes, la zone d'exposition la plus lumineuse rassemble 2048 niveaux contre seulement 64 niveaux pour la zone la plus sombre. Si vous sous-exposez votre sujet vous déplacez les pixels vers les zones les moins riches en niveaux ce qui vous fait perdre un grand nombre d'informations utiles.
    * Une sous-exposition augmente le niveau de bruit d'une image. Et ce bruit devient très visible dans les ombres que vous tentez d'éclaircir par la suite. Gare aux artefacts !
    "

    lire plus…


    2009-01-31

    43. Upgrader Windows XP (ou Vista) vers le service pack 3 sur un ordinateur Macintosh Intel

    Vous voulez downloader l'upgrade "XP service pack 3" sur le site de Microsoft et mettre à jour Windows sur votre ordinateur Macintosh Intel.

    Pour que la mise à jour fonctionne il faut d'abord mettre à jour les derniers drivers Apple pour Windows. C'est ici que cela se passe…
    http://support.apple.com/downloads/Boot_Camp_Update_2_1_for_Windows_XP


    About Boot Camp Update 2.1 for Windows XP

    Leopard is the world’s most advanced operating system. So advanced, it even lets you run Windows if there’s a PC application you need to use. Just get a copy of Windows and start up Boot Camp, now included with Leopard. Setup is simple and straightforward — just as you’d expect with a Mac.

    What’s New in this Version

    - This update addresses issues and improves compatibility with Microsoft Windows XP and Microsoft Windows Vista running on a Mac computer using Boot Camp. It is highly recommended for all Boot Camp users.

    Important: Installation of Boot Camp 2.1 is required before installing Windows XP Service Pack 3 (SP3)



    Autres downloads disponibles pour les autres versions de Windows :

    http://support.apple.com/downloads/Boot_Camp_Update_2_1_for_Windows_Vista_32

    http://support.apple.com/downloads/Boot_Camp_Update_2_1_for_Windows_Vista_64

    2009-01-27

    42. En toute circonstance montrez des projets dessinés sur des feuilles blanches

    Dans une école de graphisme qui se respecte il est inacceptable que les étudiants soumettent aux professeurs des projets dessinés sur des feuilles lignées ou quadrillées.

    En toute circonstance montrez des projets dessinés sur des feuilles blanches, même en première année bien entendu.

    Comprendre cela fait partie de la formation.

    Si vous avez des difficultés économiques à vous procurer des feuilles blanches demandez-en au professeur.

    2009-01-07

    41. Nouveau : un forum de discussion à propos de ce cours


    Nouveau : un Forum de discussion à propos de ce cours

    N.B. le professeur n'intervient pas dans ce forum, et il n'est pas possible de le contacter via ce forum : seuls les étudiants communiquent entre eux librement sur ce forum.

    Le professeur est par contre disponible à 200% pour vous durant les cours qu'il vous donne
    et même durant les cours qu'il donne aux autres classes de première, et à celles de deuxième aussi : voyez l'horaire du professeur sur ce blog et venez le trouver pour lui parler 30 minutes avant la fin de ses cours, car c'est le moment où les étudiants sont en exercice pratique la plupart du temps.




    Par ailleurs notons qu'il existe aussi un forum externe complètement indépendant des enseignants, mis en place par les étudiants de première année de la HEAJ Techniques Infographiques. Il est accessible ici.

    Un extrait de leur message d'accueil…
    "Au vu des échos des secondes (remercions chaleureusement nos aînés d'avoir souffert pour nous) il semblerait que dans les 15% de réussite de l'année passée, certaines classes parvenaient en seconde en étant presque complète. Ce qui signifie que des classes entières ont échouées. Pourquoi? Par manque de travail, d'assiduité et d'entraide."

    2008-12-30

    40. Montrez vos travaux au professeur même si vous pensez qu'ils sont nuls ou mauvais

    Par le passé de très bons travaux sont apparus en faisant évoluer des idées qui au départ semblaient mauvaises.

    Si vous ne montrez rien, il n'y aura aucune évolution possible, pensez-y.
    Comprendre cela fait partie de la formation.

    Parmi les travaux des étudiants qui ont échoués les années précédentes il y en a certains qui avaient du potentiel. Si ces travaux avaient été améliorés à l'aide des conseils du professeur alors les étudiants n'auraient peut-être pas été en échec.




    39. Ce cours n'est pas orienté vers un métier de l'infographie en particulier

    Ce cours est utile quelque soit le métier de l'infographie auquel l'étudiant se destine

    illustrateur, web designer, metteur en page, créateur 3D, créateur de jeux video, etc.
    Lorsqu'il était étudiant en infographie en 1992 votre professeur Thierry Dambermont a d'abord découvert les techniques de photomontage sur un ordinateur professionnel spécialisé dans le trucage video : EVS Videopaint.

    C'était à une époque où Photoshop ne permettait pas encore le travail avec la technique des calques.

    Ensuite les techniques apprises sur cette machine lui ont permis d'aborder plus facilement Adobe Photoshop version 3 en 1994, la première version de Photoshop qui a intégré la technique des calques.


    Plus de 15 ans après vous allez pouvoir suivre un cheminement similaire : les techniques abordées dans Photoshop durant ce cours pourront être adaptées dans d'autres logiciels qui ont une approche similaire, comme Discreet Combustion par exemple.




    Ce cours n'a pas pour but de faire la publicité du programme Adobe Photoshop

    Ce cours est indépendant de Adobe.
    Il existe des logiciels concurrents de Photoshop.
    Bien que n'offrant pas 100% des possibilités qu'offre Photoshop ils sont moins couteux et offrent un très bon rapport qualité/prix

    Corel Painter

    Gimp

    Pixelmator

    Corel Paint Shop Pro


    En ce qui concerne la correction-couleur sur les images il existe des logiciels plus spécialisés et plus performants…

    Portraitprofessional

    Lightroom

    Aperture

    2008-12-20

    38. Imprimer avec des encres RVB ?





    Imprimer avec des encres RVB ?




    copiez-collez ce code pour insérer ce document dans une page html…




    2008-12-15

    37. Téléchargez les photomontages des étudiants pour voir l'utilisation des calques


    Téléchargez les photomontages des étudiants pour voir l'utilisation des calques…


    N.B. La taille des fichiers originaux a été diminuée pour faciliter le téléchargement. Les fichiers originaux étaient plus précis. Les étudiants doivent rendre des travaux plus précis aux examens.

    07-08 :


    06-07 :



    36. Quelle est la meilleure méthode de sélection : masque vectoriel ou masque de fusion ?



    Voilà une question qui m'est posée régulièrement par les étudiants qui commencent à apprendre la création de photomontages…

    "Quelle est la meilleure méthode de sélection : masque vectoriel ou masque de fusion ?"



    En réalité cela va dépendre du sujet à détourer…

    S'il s'agit d'un objet qui a des bords flous, comme un animal poilu par exemple, alors la technique du détourage par masque vectoriel NE CONVIENDRA PAS.

    S'il s'agit d'un objet qui a des bords nets, comme une voiture par exemple, alors la technique du détourage par masque de fusion NE CONVIENDRA PAS.



    Et s'il s'agit d'un objet qui a à la fois des bords nets à certains endroits et des bords flous à d'autres endroits, qu'est-ce qu'on fait?

    Au cours nous verrons qu'il est tout à fait possible d'utiliser sur un même calque à la fois la technique de détourage par masque vectoriel et celle par masque de fusion… Nous ferons un exercice avec l'image d'un personnage qui a des vêtements nets, mais des cheveux flous.

    2008-12-04

    35. Vu en seconde année (tous groupes de travail confondus) : correction couleur

    (S11 à S21)

    La même explication, en détail…
    http://color-retouching.blogspot.com/

    Nous allons voir ici une procédure qui permet de corriger les couleurs dans les images. Sans cette procédure il faudrait que vous alliez dans les réglages couleur de Photoshop pour les modifier de manière intuitive : cela demande une certaine expérience que vous ne possèdez pas encore.

    La prodécure expliquée ici vise à toujours conserver au maximum le détail des images. Il existe d'autres manières de retoucher les images, des manières plus artistiques dans lesquelles une bonne partie du détail des images est perdu. Vous pourrez découvrir ces manières de faire par vous-même chez vous; elle ne suivent pas une canevas précis et sont donc difficilement explicables à ce cours-çi.




    Etape 1 : Rendre les lumières spéculaires totalement blanches, si elles doivent l’être : la pipette blanche.

    Etape 2 : Régler l’intensité des tons moyens de l’image : un point de contrôle dans le réglage des courbes.

    Etape 3 : Neutraliser les gris de l’image : la pipette grise.

    Etape 4 : Réduire l’intensité des parties claires de l’image, si cela apporte quelque chose, ça peut parfois adoucir l'image avantageusement : extrémité de la courbe : la baisser.

    Etape 5 : Régler la couleur dans les tons moyens de l’image : courbes… un point sur chacune des couches. On pourrait aussi utiliser "balance des couleurs"… Décocher "conserver la luminosité". Astuce : rvb correspond à cmj… quand on règle le ro!uge on est sur un axe rouge/cyan, la vert on est sur un axe vert/magenta, le bleu on est sur un axe bleu/jaune.

    Etape 6 : Régler la couleur dans les tons foncés et dans les tons clairs de l’image : balance des couleurs. Décocher "conserver la luminosité". N.B. dans le cas de cette image le régle dans les tons foncés est difficile, on peut chosir de ne régler que les tons clairs.

    Etape 7 : Effectuer une correction sélective, si cela est nécessaire : sélection au lasso autour de la partie à modifier, sans essayer de créer la sélection contre le bord de la partie à modifier : laisser une marge. Passer en Quickmask, mettre un flou gaussien pour créer une transition entre la partie qui sera sélectionnée et celle qui ne le sera pas, pour que la correction couleur qu'on va faire soirt discrète, pour qu'elle ne soit pas révélée par son bord. Revenir en utilisation normale de la sélection Teinte/saturation, viser le bleus. Elargir manuellement la zone des bleus.

    Etape 8… l'accentuation des détails a été vue en première année.





    N.B. C'est une bonne idée d'enregistrer régulièrement l'image sous un nom différent (par exemple ajoutez "ret1" à la suite du nom de l'image, puis "ret2", etc). Ainsi vous pourrez toujours revenir à une version précédente de l'image dans le cas où vous vous seriez trompé durant la correction couleur de l'image, dans le cas où vious seriez allé trop loin dans les modifications apportées.

    N.B. En plus de la maîtrise des outils, les techniques qu'on vient de voir exigent de la part de l'opérateur d'avoir un "sens de l'image", c'est-à-dire de savoir ce qu'est une bonne image. Cela demande également de pouvoir faire preuve de concentration.







    Exercices de correction couleur :
    corriger les couleurs des images du dossier
    "Photos brutes bonne qual départ"
    dans le dossier S10-3

    34. Vu en seconde année (tous groupes de travail confondus) : les scripts



    Dessin de mode avec texture intégrée et effet de dessin

    MODE0021.TIF (P48)
    - Dupliquer le calque d'arrière-plan.
    - Sur le calque dupliqué : Filtre / Esthétiques / Tracé des contours. Si on constate qu'on n'obtient pas de surface bien unie, qu'il y a des parasites, on annule ce filtre puis on applique un flou (Flou gaussien 1 px dans le cas de cette image) puis on recommence le filtre… Cela devrait donner un résultat plus propre.
    - Désaturer le calque dupliqué.
    - Image / Réglages / Courbes : pipette blanche, cliquer sur le gris clair pour le tranformer en blanc : le but est de ne pas avoir de taches de couleur gris clair dans les zones qui vont accueillir la texture. Egalement : mettre un point sur la courbe et le bouger pour assombrir les traits.
    - Enlever l'oeil en face de la vignette de ce calque.
    - Dupliquer à nouveau le calque d'arrière-plan.
    - Désaturer le calque dupliqué.
    -
    Image / Réglages / Courbes : pipette blanche, cliquer sur le gris des volumes pour les tranformer en blanc : ne doivent ressortir que les taches d'ombres sur les volumes. Mettre un point sur la courbe et le bouger pour assombrir ces taches d'ombre.
    - Réafficher le calque du dessus, le mettre en mode "obscurcir", le fusionner avec le calque du dessous (menu Calque / Fusionner avec le calque inférieur. N.B. C'est la même chose que si on les activait tous les deux dans la palette des calques, avec la touche MAJ, ou la touche Pomme du Mac ou CTRL du PC, et qu'on allait dans le menu Calque / Fusionner les calques).
    - Mettre ce calque en mode "produit".
    - Activer le calque d'arrière-plan.
    - Créer une petite sélection au lasso à un endroit où on veut mettre une texture, peu importe la forme de la sélection : une petite sélection en forme de cercle suffit.
    - Ouvrir une texture. Sur l'image de la texture : Sélection / Tout sélectionner puis Edition / Copier.
    - Sur l'image du modèle : Edition / Coller dedans.
    - Associer le calque du dessin au calque de la texture.
    - Dessiner en blanc ou en noir dans le masque de fusion pour faire apparaitre la texture où on le souhaite.
    - Cliquer sur la partie gauche de la vignette du calque de la texture pour pouvoir la déplacer ou appliquer une transformation manuelle sur elle.

    - Utilisation de deux scripts qui automatisent partiellement le travail : les scripts rendent la main quand on doit prendre une décision spécifique à une image.
    - Essayez de mettre plusieurs textures sur l'image.

    - Au cours suivant nous verrons comment créer un tel script.

    Télécharger ces deux scripts …
    Pattern.atn.zip


    Scripts lancés manuellement :

    Deux scripts dans l'ensemble de scripts Pattern.atn.zip



    Deux scripts dans l\






    Télécharger ces deux scripts …
    Pattern.atn.zip

    Voir la vidéo HD qui démontre comment utiliser ces deux scripts…
    Voir la vidéo (28Mb)

    Télécharger la vidéo HD zippée qui démontre comment utiliser ces deux scripts…
    Télécharger la vidéo zippée (17Mb)

    Ces deux scripts sont également disponibles sur la plateforme d'échange de Adobe :
    http://www.adobe.com/cfusion/exchange
    Il faut être enregistré comme utilisateur Adobe Exchange pour pouvoir y accéder.

    MODE0021.TIF (P48)
    - Création de deux scripts :
    Pour commencer et Traits, Ombre et motifs
    qui automatisent partiellement le travail : les scripts rendent la main quand on doit prendre une décision spécifique à une image.


    Conseil : au moment de créer le premier script, n'ayez que l'image du modèle ouverte dans Photoshop. En effet si par erreur vous cliquez sur une autre image puis vous revenez sur l'image du modèle alors cette action s'enregistrera dans le script, et cela posera un problème quand on le rejouera, car l'image sur laquelle vous cliquez par erreur ne sera pas ouverte au moment où vous jouez le script.


    N.B. : dans le message final du premier script, indiquer qu'il faut cliquer sur le masque de fusion et dessiner en blanc pour faire apparaitre la texture + qu'on peut cliquer sur la partie gauche de la vignette du calque et faire une transformation manuelle du motif.

    N.B. : dans le message d'accueil du second script, indiquer qu'il faut avoir envoyé un motif dans le presse-papier, qu'il faut avoir fait une sélection au lasso là où on veut le motif, ET AUSSI que le calque d'arrière-plan doit être activé.

    N.B. :
    Dans le second script
    , quand on crée l'association de calque (avec la touche ALT et le clic entre les deux vignettes), il est possible que Photoshop CS2 insère dans le script une ligne de code "Activer Calque 1" qui posera un problème. Il suffit de l'enlever manuellement en éditant le script par la suite.

    En fait cela dépend de la position du curseur quand on clique ALT entre les deux calques : si le curseur dépasse un peu (c'est de l'odre du milimètre) sur la vignette du calque du dessus, pas de problème, par contre s'il dépasse un peu sur la vignette du calque du dessous, alors on verra apparaitre la ligne de code indésirable dans le script. Il s'agit d'un bug de Photoshop CS2! Et un vicieux! Ce bug a été résolu dans la version CS3. Il n'existait pas dans la version CS1.
    > Mieux comprendre cette explication avec l'illustration ci-dessous…




    Exercice facultatif : En guise d'exercice, recréez le premier script et faites exprès d'oublier de cocher la case "autorisation de continuer" lors du second point d'arrêt, et de réactiver le travail sur RVB (en cliquant sur le mot RVB dans la palette des couches) après avoir fait le coller dans la couche alpha. Cela nous permettra de voir qu'il est possible d'éditer le script par la suite pour corriger cela : modifier les options du point d'arrêt en double-cliauqnt sur cette ligne de script, et insérer une ligne qui active RVB dans la palette des couches.






    Scripts lancé par "Traitement par lots" :

    Ensembles de scripts JPGTIF.atn.zip et ALLTGA.atn.zip



    Ensembles de scripts JPGTIF.atn.zip et ALLTGA.atn.zip





    Télécharger ces deux ensembles de scripts …
    JPGTIF.atn.zip
    ALLTGA.atn.zip

    (P49)
    - Scripts pour transformer automatiquement une série d'images
    > voir les modèles de scripts affichés dans la colonne de droite de ce blog.
    N.B. Bien sûr il existe des utilitaires qui permettent d'automatiser la transformation de formats d'images. Ici la transformation de formats est un prétexte pour étudier les scripts. Photoshop permettra toutefois, à la volée, de faire plus que tranformer le format de l'image. Il pourra aussi appliquer des corrections couleur, etc si on le souhaite. Il suffira de les intégrer au script.

    1. de JPG en TIF
    - créer un dossier spécialement pour recevoir les images traitées.
    - cocher "priorité sur les instructions" pour ouvrir et pour enregistrer.
    - consigner les erreurs dans un fichier (et pour ce script il y en aura puisque chaque fois qu'il rencontrera une image qui n'est pas jpg il va essayer de l'ouvrir en tant que jpg mais n'y arrivera pas).

    2. de tous formats en TGA
    - créer un dossier spécialement pour recevoir les images traitées.
    - cocher "priorité sur les instructions" pour enregistrer, MAIS PAS POUR OUVRIR car il n'y a pas d'instruction d'ouverture dans ce script. Si on coche, le script ne fonctionnera pas.
    - consigner les erreurs dans un fichier.



    Deux scripts dans l'ensemble de scripts Texte.atn.zip


    Deux scripts dans l\







    Télécharger ces deux scripts …
    Texte.atn.zip

    (P50)
    - Script pour mettre du texte sur un bandeau dans le bas d'une série d'images.
    - Script pour mettre du texte en bas à droite des images dans une série d'images QUELQUE SOIT LEUR ORIENTATION OU LEUR DIMENSION (ce serait facile si toutes les images avaient la même dimension).




    Exportation d'images pour le web : un petit bug dans Photoshop

    C'est désormais un fait connu que la commande "Fichier/Enregistrer pour le web" crée des fichiers moins lourds que la commande "Fichier/Enregistrer sous".

    Exemple : une image JPEG enregistrée par "Fichier/Enregistrer sous" aura une taille de 90k sur le disque, mais seulement 20k si elle est enregistrée par "Fichier/Enregistrer pour le web".

    Lorsqu'on a beaucoup d'images à adapter pour le web alors on peut avoir recours à un script :

    D'abord, pendant que le script enregistre, on exporte une image, n'importe laquelle, avec les paramètres souhaités. On obtient finalement quelquechose comme ceci quand on développe la commande du script…



    Remarquez comment, contrairement à ce qui se passe habituellement avec les scripts, ici le script intègre d'une manière inhabituelle l'emplacement où l'image a été enregistrée, avec le label In: parce qu' on n'est PAS passé par la commande "Fichier/Enregistrer sous".

    Habituellement dans les scripts, quand on passe par la commande "Fichier/Enregistrer sous" on voit plutôt apparaitre dans le script le label Dans:



    Avec un tel script qui intègre le label In: si on utilise les scripts comme on l'a toujours fait, c'est-à-dire en indiquant le dossier de destination pour les images traitées, alors nous aurons un problème au moment où on va effectuer le traitement par lot (menu Fichier/Automatisation/Traitement par lot)…

    Durant l'exécution du script Photoshop va bien enregistrer les images dans le bon dossier en utilisant les paramètres d'exportation définis dans le script, mais tout de suite après il va écraser ces images en utilisant "Fichier/Enregistrer sous"…

    Résultat : des fichiers plus lourds.







    La solution consiste à
    n'indiquer AUCUN dossier DE DESTINATION durant l'exécution du script








    33. Conseils pour la réalisation des travaux pour le cours de Graphisme Bitmap avec Adobe Photoshop




    Sources des images :


    Travaillez avec des images de bonne qualité, qui contiennent beaucoup de détails, et uniquement avec des photos que vous avez prises vous-mêmes.

    Imposez-vous d’utiliser un décor et des éléments que vous pouvez facilement prendre en photo, cela vous évitera de perdre du temps en trajets pour vous rendre sur le lieu du décor.

    L’utilisation d’un appareil photo argentique est déconseillé car c’est plutôt couteux à moyen terme.

    Il ne faut pas nécessairement un appareil photo couteux : un appareil 4 mega-pixels peut être suffisant à condition que les photos aient été réalisées dans des conditions d’éclairage et avec des réglages permettant au capteur de générer une image sans grain et avec du détail (en 2008, un appareil 8 mega-pixels coutait 100 euros, il s’agit d’un appareil de marque réputée). Par ailleurs pensez que vous pouvez aussi emprunter un appareil, ou en acheter un à plusieurs.

    Dans vos photomontages le cadrage doit être dynamique :

    Par exemple utilisez une vue en plongée = photo prise en regardant vers le bas, ou une vue en contre-plongée = photo prise en regardant vers le haut.

    Soignez la mise en concordance des perspectives des différents éléments du montage, c’est ce qui accentuera le côté «vrai» du montage.

    Cadrez vos sujets de manière à ce qu’ils occupent une bonne partie de l’image :

    Les sujets ne doivent pas être trop petits dans le cadrage de l’image. Au besoin, et ce dès la conception-papier de votre photomontage, positionnez l’appareil photo virtuel près de ces sujets afin qu’ils ne soient pas trop petits dans le cadrage de l’image.

    Vous pouvez ajouter un slogan personnel, intelligent, sans faute d’orthographe, et en rapport avec la scène :

    Il faut soigner sa typographie : choix de la police, effet spécial éventuel sur le texte (mais ce dernier point n’est pas obligatoire).

    Le slogan peut être en 3D.

    Si le slogan n’est pas en français, il faudra une traduction française, à côté du slogan ou dans le bas de l’image (pas trop près du bord de l’image!), éventuellement en plus petit et sans effets spéciaux sur le texte si vous le souhaitez.

    Chaque photomontage doit être précis, il doit contenir du détail :

    … d’où l’importance du bon choix de toutes les photos de départ).

    Il n’y a pas de format-pixels imposé, ni d’orientation (travail en largeur ou en hauteur). Toutefois le travail doit pouvoir être affiché en grand sur un moniteur 1024/768 et on doit pouvoir zoomer dessus à 200% sans voir apparaitre distinctement les pixels.

    Les fichiers doivent être non aplatis , c’est-à-dire que les calques du montage ne doivent pas avoir été réunis en un seul calque :

    Il faut donc tous les calques séparés (certains des calques du montage peuvent toutefois avoir été réunis en un seul, fusionnés, pour une raison technique et en accord avec le professeur).

    Gardez les versions intermédiaires du travail, si possible sur plusieurs supports informatiques et en des endroits différents :

    Ces versions intermédiaires vous permettent de ne pas tout perdre si votre fichier de travail devient corrompu par vous-même ou par l’informatique.

    Ces versions intermédiaires ne doivent pas nécessairement être rendues avec le travail final.

    L’invocation d’un «crash disk» ou d’un vol n’est donc pas une excuse pour être dispensé de rendre le travail à temps.

    Dans chaque photomontage fini, les parties non visibles des photos originales doivent pouvoir être révélées à tout moment :

    … donc il faut cacher les parties des photos originales qui doivent être non visibles dans le montage, il ne faut pas les effacer. Pour les cacher vous aurez recours au procédé des «masques de fusion» ou au procédé des «masques vectoriels».

    Les erreurs informatiques à ne pas commettre :

    Réglez votre écran pour qu'il affiche une maximum possible d'images par seconde, cela évitera que vos yeux fatiguent très vite : allez sur l'icône de l'écran en haut à droite sur l'écran, dans le menu choisissez préférences moniteurs, choisissez un nombre de pixels suffisant et une fréquence "Hz" la plus élevée possible.

    Lorsque vous posez le stylet quelque part sur la tablette graphique, le pointeur doit changer de position sur l'écran… Cela veut dire que la tablette est bien réglée, qu'elle est en mode "stylet". Par contre si le curseur ne change pas de position sur l'écran lorsque vous posez le stylet sur la tablette, alors cela veut dire que la tablette n'est pas bien réglée… Elle est en mode "souris", et à ce moment il est très difficile de s'en servir pour dessiner.

    N'enregistrez jamais directement de Photoshop vers votre clé USB. Enregistrez toujours vers un disque dur, ensuite en fin de journée copiez du disque dur vers votre clé USB. Gardez le fichier sur le disque dur au cas où la clé aurait un problème. Pourquoi ne pas enregistrer directement sur la clé USB? C'est très lent et il n'y a pas de système de vérification d'erreur : le fichier peut être illisible.

    Si le disque dur externe que vous connectez au Macintosh est formaté en NTFS, vous ne pourrez que lire les fichiers, et pas écrire sur le disque. Un formatage FAT32 est conseillé.

    Dans le cas où vous travaillez chez vous dans Photoshop dans une version plus récente que celle qui est utilisée sur les ordinateurs de l'école, allez dans le menu "Fichier/préférences" (ou "Photoshop/préférences"), "gestion des fichiers", et enclenchez "maximiser la compatibilité, toujours". Les fichiers créés par Photoshop seront plus lourds mais davantage compatibles avec les anciennes versions (n'oubliez pas de désenclencher cette option lorsqu'elle ne vous sera plus nécessaire).

    Dans le menu Préférences de Photoshop/Modules externes et disques de travail, vérifiez que Photoshop est réglé pour utiliser tous les disques durs de l'ordinateur en tant que disques de mémoire virtuelle, et particulièrement et en priorité le disque dur dédié à cet effet : "VM".

    Les erreurs du métier d’étudiant à ne pas commettre :

    Quand vous lisez dans les consignes "vous pouvez", cela ne veut pas dire "vous devez".

    Quand vous lisez dans les consignes "vous devez", cela ne veut pas dire "vous pouvez".

    En ce qui concerne le travail à réaliser, et la manière dont l'évaluation sera mise en place, les trois seules sources d'information fiables sont : le professeur, les consignes écrites et remises à jour fournies par le professeur, les valves-étudiants. Toute information provenant d'une autre source ne peut être raisonnablement considérée comme étant véritablement fiable : informations fournies par les étudiants, rumeurs, on-dits, sites internet non-officiels, etc.

    Le secrétariat-étudiants n'est pas habilité à fournir des informations à propos du contenu et du déroulement de ce cours de graphisme bitmap. Sachant cela, il est démandé aux étudiants d'éviter d'aller faire perdre leur temps aux secrétaires avec des questions de cet ordre.

    Les étudiants absents doivent se remettre en ordre, ils doivent se renseigner à propos des techniques qui ont été expliquées au cours et également à propos des informations que le professeur a fournies au groupe par écrit ou oralement.

    Une erreur habituelle est de rendre un travail qui contient des éléments détourés très précisément, avec des détourages ont pris beaucoup de temps, mais qui d'un point de vue composition, idée, originalité sont très pauvres. De tels travaux mènent à l'échec malgré qu'ils ont demandés beaucoup d'investissement de temps. D'une manière générale en infographie lorsqu'on passe plus de 15 minutes à faire la même chose, comme donner des coups de pinceaux autour d'un objet pour le détourer, cela signifie souvent qu'on entre dans un processus stérile du point de vue de la créativité. En infographie, la créativité prend plutôt l'aspect de manipulations et de transformations successives d'éléments nombreux et variés.


    Les erreurs de prise de vue à ne pas commettre :

    Lorsque vous prenez des photos de petits objets, utilisez la fonction "macro" de votre appareil photo. Généralement elle est symbolisée dans les réglages par l'image d'une tulipe.

    Lorsque vous photographiez un paysage, un être vivant ou un objet, prenez une multitude de photos avec différents angles. Ainsi vous augmentez vos chances de ne pas devoir refaire une séance de photographies.

    Lors des prises de vue, si votre sujet est plutôt vertical tenez l'appareil photo en vertical afin de maximiser l'utilisation du capteur de l'appareil photo.

    Lorsque vous photographiez les sujets que vous allez intégrer dans vos montages, faites en sorte qu'ils occupent le maximum de place possible sur le capteur. L'erreur habituelle c'est de photographier de loin un sujet avec un appareil de 6 méga-pixels par exemple, et donc d'avoir le sujet en petit dans la photo : on obtient ainsi un sujet un peu flou comme s'il avait été photographié de près avec un appareil 1 méga-pixel.

    Beaucoup d'étudiants utilisent leurs appareils 4 méga-pixels mal réglés : ils prennent des photos 1 méga-pixels. Vérifiez les réglages avant de photographier. (Une dimension d'image 2000/3000, c'est une image 6 méga-pixels : il suffit de multiplier les 2 chiffres… Par exemple une dimension d'image 2000/1500, c'est une image 3 méga-pixels).

    Ne prenez pas vos photos au flash, ça supprime les ombres, et les ombres sont utiles pour donner du relief, du modelé. (très rarement toutefois le flash soulignera bien le modelé des objets brillants).

    Photographiez en couleur, même si le montage final est en noir et blanc. Durant le cours je vous expliquerai comment transformer intelligemment vos images couleur en images en niveaux de gris.

    Réglez l'appareil pour que la compression JPEG soit faible, car dans le cas contraire cela fait des photos avec du grain. Si possible, réglez l'appareil en TIFF non compressé.


    Les astuces pour la prise de vue :

    La photographie du décor que vous avez choisi d'utiliser peut être créée au départ de deux photographies de ce décor, assemblées dans Photoshop. Ainsi vous pourrez donner l'impression d'une photographie prise avec un objectif très grand angle. Par exemple photographiez le sol et l'arrière-plan d'un décor en pointant l'appareil photo à l'horizontale, puis photographiez du même endroit le haut du décor. Ensuite assemblez ces deux images pour n'en créer qu'une seule. Il est nécessaire de prendre beaucoup de photographies afin de trouver les deux bonnes pour créer ce montage.

    Photographiez en lumière du jour, c'est une lumière puissante avec laquelle votre appareil vous donnera les meilleurs résultats.

    Lors de la prise de vue, vérifiez que l'appareil est bien réglé en ce qui concerne la sensibilité : en effet, même en condition d'éclairage suffisant, un appareil photo dont le capteur est trop sensible produira des images avec du grain, ou des parties claires brûlées.

    Evitez l'utilisation de photos analogiques imprimées sur papier, car généralement leur qualité est médiocre. Les diapositives sont de meilleure qualité pour les travaux de photomontage en infographie.

    Vous pouvez montrer vos photographies au professeur afin qu’il ait une vue d’ensemble et qu’il puisse vous indiquer quelles sont les plus appropriées pour réaliser le montage. Pour cela, faites une planche contact 20/30cm dans Photoshop : menu Fichier/Automatisation/Planche contact II. Activez l’option «utiliser le nom de fichier en légende» afin de retrouver facilement les photos par leur nom. Choisissez une résolution de 150 dpi.


    Les erreurs de conception-photoshop à ne pas commettre :

    Utilisez les masques de fusion correctement dans vos montages.

    Si dans vos montages finaux un de vos sujets est partiellement masqué par le décor, faites en sorte que le masque de fusion du calque de ce sujet fasse apparaître le sujet en entier, et par-dessus le calque de ce sujet créez un calque qui contient une copie du décor (ou d'une partie du décor seulement afin de ne pas alourdir le fichier), ajoutez-y un masque de fusion qui masque tout et faite apparaître le décor par-dessus le sujet en dessinant en blanc dans ce masque de fusion. Ainsi vous pourrez facilement agrandir le sujet ou le déplacer, cela vous permettra de discuter avec le professeur (et plus tard un client) et modifier facilement le montage selon les conseils qu'il vous donne. Pour plus de détails à ce propos, demandez au professeur, particulièrement dans le cas où vos montages demandent une disposition de calque plus complexe que celle qui vient d'être évoquée.


    Les astuces pour la conception-photoshop :

    Il n'y a pas de nombre de pixels imposé : il faut cependant qu'on puisse afficher l'image plein écran sur l'ordinateur et zoomer une fois ou deux sans qu'on voit apparaître distinctement les pixels, le grain de l'image ou du flou. Souvenez-vous que le terme "résolution" est un terme qui désigne combien de pixels de l'image seront utilisés pour imprimer l'image sur une distance d'un pouce (2,54 cm)… Comme nous ne voulons pas imprimer nos images, nous ne parlerons donc pas de résolution ici. Pour nous, ce qui compte c'est le nombre total de pixels de l'image, et donc le nombre de pixels en hauteur et en largeur (exemples : L=1450/H=3900, L=3900/H=1450, L=3600/H=3600, etc).

    Dans Photoshop, les outils de sélection "lasso" et "baguette magique" sont des outils d'amateur, évitez donc de les utiliser. Travaillez plutôt avec des couches alpha, des masques de fusion et/ou des tracés vectoriels. D'une manière générale les professeurs de première et de deuxième année souhaitent faire passer en deuxième année du graduat en infographie des étudiants qui manipulent les programmes autrement qu'en amateur.

    Lorsque vous amenez un sujet dans un décor et que le sujet est trop grand, ne le réduisez pas par "transformation manuelle". Supprimez-le du décor, ensuite multipliez le nombre de pixels du décor par "image/taille de l'image"… choisissez "%" dans le menu à la place de "cm". Amenez ensuite à nouveau le sujet dans le décor pour observer la place qu'il occupe dans ce décor. Au besoin supprimez à nouveau le sujet puis multipliez à nouveau le nombre de pixels du décor. Pour obtenir une multiplication des pixels de haute qualité, n'augmentez pas trop vite, par exemple en indiquant "200 %". Procédez plutôt comme ceci : augmentez plusieurs fois de suite d'un faible pourcentage, comme "110%", ainsi la multiplication des pixels sera effectuée avec une suite de calculs complexes, ce qui résultera en une image agrandie de plus haute qualité. L'idéal reste évidemment d'éviter de devoir en arriver là : il faut travailler dès le départ avec des photographies de qualité !

    Vos sujets doivent être nets sur les photos originales et dans le montage, mais cependant ils peuvent présenter des "flous de bouger" réalisés artificiellement dans Photoshop. Attention un flou de bouger ne doit pas être visible sur la totalité du sujet sinon ça entrerait évidemment en contradiction avec une des exigences du travail : la précision (donc impossible d'utiliser le flou de bouger afin de compenser la piètre qualité d'une photo!).

    Habituez-vous à travailler avec un stylet plutôt qu'avec la souris. Lorsque vous dessinez une couche alpha avec un stylet, vérifiez que les options de dynamique du stylet sont bien désactivées : dans la palette des formes en haut à droite sur l'écran, toutes les options de dynamique qui se trouvent au-dessus de la ligne de séparation horizontale doivent être désactivées, et pour éviter qu'elles ne s'enclenchent à nouveau quand vous changez de forme, tous les verrous doivent être fermés en face de ces options. Avec ces options désactivées, la pression du stylet sur la tablette ne fait plus varier l'épaisseur et l'opacité du trait, c'est ce qu'il faut car cela peut poser des problèmes quand on crée une couche alpha (difficulté à bien poser les traits, image fantôme du décor autour des sujets quand on les a emmenés dans l'autre décor). L'utilisation du stylet permet la création de travaux plus précis, plus rapidement réalisés, et cela évite également d'user les articulations des doigts : cela peut paraître drôle pour certains, mais il s'agit là d'un réel problème (maladie professionnelle dite "des gestes répétitifs", ou "syndrome du canal carpien").

    Lorsqu'un décor n'est pas assez grand pour accueillir les sujets, vous pouvez ajouter de la zone de travail avec "image/taille de l'image" et ensuite avec l'outil "tampon". Afin de vous pouvoir facilement corriger les erreurs quand vous travaillez au tampon, choisissez de travailler sur un calque vide que vous créez au-dessus du calque du décor à étendre. Parlez-en au professeur en cas de question à ce propos.

    Pour les objets à caractère industriel, ou naturels mais à contour très net (c'est-à-dire non flou), vous pouvez réaliser la sélection à la plume vectorielle plutôt qu'avec une couche alpha : ce sera plus facile et plus précis. Ensuite le tracé vectoriel servira à créer un masque vectoriel (demandez au professeur comment procéder pour créer le tracé vectoriel sans couleur et ensuite pour le transformer en un masque vectoriel). Si votre sujet présente une partie floue sur son contour vous pourrez, en plus du masque vectoriel que vous aurez ajouté sur le calque, utiliser un masque de fusion pour cette partie plus floue du sujet (demandez également au professeur pour savoir comment procéder). Quant aux personnages et êtres vivants, c'est en général la méthode de sélection par couche alpha qui convient le mieux.

    Pour le transfert de vos travaux de et vers chez vous, il peut être intéressant de zipper les fichiers (ou les dossiers contenant plusieurs fichiers). Pour zipper un dossier sous MAC OS X, enfoncez la touche CTRL, puis dans le menu qui apparait quand vous cliquez sur l'élément à zipper, choisissez "Créer une archive de…"

    Les êtres vivants éventuellement présents dans votre scène sembleront vraiment intégrés si on voit leurs pieds ou leurs pattes posés dans le décor (ou le dos posé dans le décor dans le cas où il a les jambes/pattes en l'air). Pensez également à recréer des ombres et/ou des reflets si c’est possible.

    Dans le cas où il s'avère, en cours d'élaboration dans Photoshop, et ce malgré tous les efforts déployés lors de la conception, que vos montages paraîssent pauvres (trop peu d'éléments dans la scène par exemple), des solutions existent :
    1) Vous pouvez agrandir la zone de travail, créer un bord flou ou bien encore graphique (motif complexe et esthétique), et faire déborder certains des éléments de la scène en dehors de ce bord. Ainsi vous obtenez une mise en page, une manière de présenter votre travail, qui fait penser aux livres pour enfants (poétique) ou aux livres du genre fantastique (référence aux livres illustrés pour enfants, référence à ce qui est magique et obscur). Demandez son avis au professeur à propos de l'opportunité de faire évoluer votre travail dans ce sens.
    2) Vous pouvez travailler l'aspect graphique du slogan, lui donner un aspect élaboré. Vous pouvez aussi éventuellement lui ajouter une image, peut-être dans un cartouche. Vous pouvez aussi le réaliser en 3D (Attention… "en 3D" ne veut pas nécessairement dire "extrudé" : les lettres peuvent être plates sans épaisseur, c'est généralement moins lourd visuellement. Les lettres peuvent toutefois avoir un aspect lourd si cela se justifie dans la scène).


    32. Raccourcis-clavier des formes dans Adobe Photoshop



    Pour ne pas apporter une complexité supplémentaire durant les explications, nous n'utiliserons pas les raccourcis-clavier pour changer la dimension des formes, ou pour en choisir une autre.

    Si vous êtes débutants dans Photoshop je vous conseille de ne pas essayer de les utiliser pendant les explications, ceci afin de ne pas rendre plus complexe ce qui l'est déjà suffisament pour vous.




    Ces raccourcis-clavier sont modifiables dans le menu Edition/Raccourcis-clavier. Mais évidemment il ne faut pas les modifier dans le cadre de ce cours.

    31. Pour les étudiants qui ont déjà suivi des études en infographie

    Pour les étudiants qui ont déjà suivi des études en infographie : si vous pensez maîtriser la matière du jour, alors travaillez à quelque chose d'intelligent et en rapport avec l'infographie tout en écoutant le cours d'une oreille. Par exemple vous pouvez commencer à travailler aux montages que vous rendrez à l'examen. Ainsi, lorsque le professeur parlera de quelque chose que vous ne connaissez pas, vous pourrez à ce moment là suivre le cours comme les autres étudiants.

    N.B. Certains étudiants doubleurs pourraient mal comprendre ce conseil et croire que cela veut dire qu'ils ne sont pas obligés de venir au cours. Il n'en est rien évidemment : un étudiant doubleur et non dispensé pour ce cours est obligé d'y être présent.

    30. Avertissement à propos des dénominations françaises des fonctionnalités de Adobe Photoshop



    - Depuis la version CS1
    de Photoshop (=Photoshop version 8), la fonction qui s'appelait "Associer les calques" (fonction qu'on obtient avec la touche ALT et le clic entre deux vignettes de la palette des calques) s'appelle désormais "Créer un masque d'écrêtage".

    - Depuis la version CS2 de Photoshop (=Photoshop version 9) le terme "Associer les calques" est désormais utilisé dans le menu Calque du haut de l'écran pour désigner la fonction de regroupement de plusieurs vignettes de calques qu'on a activées avec la touche MAJ dans la palette des calques (une nouveauté de Photoshop CS2 =Photoshop version 9). Et dans la palette des calques cette même fonction s'appelle "Nouveau groupe d'après des calques".


    Donc beaucoup
    de confusion dans les différentes versions françaises de Photoshop!

    Dans cette formation j'utiliserai les dénominations historiques

    "Associer les calques" (= "créer un masque d'écrêtage")
    "Grouper les calques" (="Associer les calques"/"Nouveau groupe d'après des calques")


    29. Le cours de graphisme bitmap de Jacquard Infographie



    Nombre d’heures sur l'année:

    30 heures
    ventilées en 15 x 2 heures
    ou en
    7 x 4 heures + 2 heures.

    Affectation des crédits associés:
    3 ECTS (European Credit Transfer and Accumulation System). Ces 3 crédits participent au calcul de tous les crédits qu'obtient l'étudiant à l'issue de la session d'examen de juin, puis de celle de aout/septembre. Ce calcul est utile lors de la délibération pour indiquer si l'étudiant est elligible pour le passage en seconde année, et si oui, sous quelles conditions.

    Quantité maximale de travail en dehors du cours:
    Ce cours dure 30 heures, et a 3 crédits associés, cela veut dire que le cours peut nécessiter de la part des étudiants un investissement temps de maximum 3 x 25 heures = 75 heures, ventilés comme suit : 30 heures de cours et 45 heures de travail en dehors du cours. N.B. Les laboratoires informatiques de l'école sont régulièrement ouverts le soir aux étudiants, lesquels bénéficient s'ils le souhaitent d'un soutien technique et graphique de la part d'un enseignant présent dans le laboratoire. Dans ce cas il est demandé aux étudiants d'informer cet enseignant à propos des consignes particulières pour le travail, un travail n'étant pas jugé dans l'absolu, mais bien par rapport aux consignes de départ.

    Prérequis pour passer en deuxième année:
    Ce cours et un prérequis, tout comme le cours de Communication Visuelle et le cours de Graphisme Vectoriel.

    Objectifs et/ou compétences:
    Amener les étudiants à être capables de mettre au point un projet de photomontage puis à le réaliser numériquement en alliant créativité et utilisation correcte des outils infographiques dans le respect des consignes de travail.
    Comprendre les consignes. Savoir en dégager la part de liberté et de contrainte dans la réalisation du travail demandé. Savoir également exploiter les conseils prodigués par le professeur, tant oralement que par écrit.

    Contenus et/ou production:
    Utilisation des outils infographiques basiques nécessaires à la réalisation de photomontages numériques : calques numériques, couches alpha, masques de fusion, calques de réglage de types « mélangeur de couche » et « courbes », utilisation correcte du stylet, tampon de duplication, outil de déformation, filtre d’accentuation des détails USM.
    Conception sur papier de plusieurs projets de photomontages et réalisations de photomontages numériques de qualité répondant aux attentes du client (le professeur jouera le rôle du client).

    Outils et/ou références:
    Adobe Photoshop Classroom in a book, Adobe Press.
    Adobe Photoshop Certification Book for the instructor, Adobe Press.

    Evaluation
    Evaluation formative individuelle durant l’année scolaire, uniquement à titre d’information pour l’étudiant. L’examen de fin d’année consiste en un examen oral. L’examen compte pour 100% de la note de l’année. L’examen a lieu en session de Juin.


    2008-12-02

    27. La pondération des cours / les crédits


    Le schéma ci-dessus vous fait comprendre ce qu'est la pondération des cours à 20 : le fait qu'un cours soit étalé sur plus d'heures qu'un autre ne veut pas dire qu'en fin d'année il pèsera plus qu'un autre dans la note globale, comme montré dans le haut du schéma. En réalité chaque cours a un poids équivalent en fin d'année, comme montré dans le bas du schéma.

    Ce calcul concerne les points, mais pas les crédits, qui sont un autre paramètre qui est pris en compte lors de la délibération des étudiants en fin d'année : les crédits, ou ECTS, sont différents d'un cours à l'autre, ils sont un indicateur du temps que l'étudiant est supposé consacrer à un cours… Par exemple le cours de Graphisme Bitmap, qui dure 30 heures, est un cours à 3 crédits. Un crédit équivaut à 25 heures d'investissement/temps de la part de l'étudiant. Ce cours peut donc mobiliser 75 heures dans l'emploi du temps de l'étudiant (3x25 heures). Cela veut dire qu'en dehors du cours il reste 40 heures à l'étudiant pour travailler pour ce cours.

    Par ailleurs certains cours sont des prérequis pour passer en seconde année. C'est le cas de ce cours. Bref, une situation très complexe, surtout pour l'étudiant qui veut réussir en travaillant le moins possible : les risques de mal calculer son coup sont grands. Alors la meilleure solution c'est d'essayer de faire de son mieux pour tous les cours. C'est d'autant plus facile si vous avez la chance de ne pas faire partie de ces étudiants qui doivent travailler pour payer leurs études. L'infographie est un métier qui nécessite d'avoir une certaine dose de passion de la part de ceux qui s'y lancent. Ce côté "passion" du métier d'infographiste a ses bons et ses mauvais côtés, cela n'est pas le sujet ici, mais dans tous les cas, je vous souhaite bon travail et bon courage !



    2008-11-28

    26. Un bug ennuyeux dans Photoshop CS

    Depuis la série CS de Photoshop si on clique sous l'empilement des vignettes dans la palette des calques alors on ne pourra plus travailler sur les couches alpha : le pinceau ne fonctionne plus, et les filtres sont désactivés.

    Pour arriver à travailler à nouveau sur une couche alpha il faut cliquer sur un des calques, n'importe lequel, puis dans la palette des couches cliquer sur la vignette de la couche qu'on veut travailler.

    Cette désactivation des calques en cliquant en-dessous de l'empilement des vignettes dans la palette des calques, c'est possible depuis l'apparition des nouveaux modes de gestion des calques, depuis la version CS : on a la possibilité d'activer plusieurs calques en même temps avec la touche MAJ ou avec la touche Pomme.

    Auparavant dans Photoshop, avant la série CS, on avait toujours un calque activé, et un seul, et il n'était pas possible de n'en activer aucun.

    2008-11-04

    25. Depuis le développement de la gestion des couleurs on travaille en RVB les images qui sont pourtant prévues pour l'impression CMJN

    A l'examen du cours de Graphisme Bitmap vous devez rendre des images RVB. Il est interdit de rendre des images CMJN.

    Une image CMJN est une image préparée pour l'impression en 4 couleurs Cyan, Magenta, Jaune et Noir. C'est ce qu'on appelle une image "séparée".

    De nous jours il est préférable de travailler en RVB les images qui sont pourtant prévues pour l'impression CMJN, et c'est plus tard, juste avant l'impression, que le RVB sera transformé en CMJN… Ainsi l'image originale travaillée dans Photoshop pourra également donner de très bons résultats même avec des procédés d'impression (Hexachromie par exemple) et des procédés d'affichage (tv, moniteur, etc) qui sont globalement plus performants que le CMJN.

    En effet, le procédé d'impression CMJN ne permet d'imprimer que très peu des couleurs de la gamme visible par l'oeil humain… Partir d'une image CMJN et l'adapter vers un système de diffusion d'images plus performant que la presse ce n'est donc pas conseillé.

    Cela est rendu possible grâce aux techniques de gestion des couleurs.

    N.B. Il existe cependant encore de nos jours des graphistes qui préfèrent travailler les images en CMJN dans Photoshop…

    … soit il s'agit de graphistes qui produisent uniquement pour l'impression et toujours pour le même type de presse et de papier. Il sont de la vieille école et ont décidé de ne pas évoluer car cela ne leur apporterait rien.

    … soit il s'agit de graphistes expérimentés qui choisissent de terminer le travail sur leurs images en les convertissant de RVB vers CMJN, après une première série de retouches RVB, ceci afin de contrôler précisément l'aspect de l'image imprimée en continuant la retouche en CMJN dans le but de doser la quantité d'encre noire par rapport aux autres encres.

    … soit il s'agit de graphistes pour qui la bonne reproduction des couleurs n'est pas importante : pour eux, et pour leurs clients, tant qu'un rouge reste un rouge, peu importe quelle variante de rouge, c'est bon.



    2008-10-31

    24. En panne d'idées pour vos photomontages ?

    Souvent dans le monde professionnel les idées ne viendront pas de l'infographiste lui-même. Les idées viendront plutôt de personnes spécialisées dans la conception publicitaire, généralement des personnes qui ont un bagage littéraire : elles ne sont pas spécialistes de l'infographie, mais elles sont capables d'imaginer des idées innovantes.

    C'est pourquoi les photomontages que vous devez rendre à la fin de l'année ne doivent pas nécessairement mettre en scène des idées géniales. Il suffit que visuellement ce soit étonnant.

    Une bonne méthode pour imaginer facilement des scènes surprenantes, c'est de s'en remettre au hasard… Par exemple vous pouvez écrire sur plusieurs petits bouts de papier chaque fois le nom d'un décor. Sur une autre série de bouts de papier inscrivez chaque fois le nom d'un personnage ou d'un animal (que vous pouvez facilement photographier évidemment). Sur une troisième série de bouts de papier indiquez chaque fois le nom d'un objet (que vous pouvez facilement photographier aussi, et qui n'entre pas en contradiction avec les consignes du point de vue copyright : pas d'oeuvres d'artistes ou d'objets industriels dont le design leur apporte une grande plus-value).

    Finalement puisez un bout de papier dans chacune de ces trois séries, et imaginez la scène que cela peut donner quand l'objet est en interaction avec le personnage (ou l'animal) dans le décor… Si l'image mentale que vous vous faites de la scène vous fait sourire, ou vous surprend, alors il y a fort à parier que si un photomontage est réalisé au départ de cette idée il sera lui-même amusant et surprenant.

    Parallèlement à cela il est toujours bon de s'informer sur ce que les autres produisent, notamment en naviguant dans des galeries de travaux sur le web, comme celles de www.worth1000.com. Notez toutefois que bon nombre des travaux présentés là se résument à des démonstrations techniques, et que pour les travaux que vous devez rendre en juin ils vous est demandé d'intégrer une dimension narrative (= votre montage doit raconter quelquechose). Heureusement un travail qui n'est qu'une démonstration technique peut facilement être transformé en un travail qui a une dimension narrative : il suffit d'ajouter des acteurs/spectateurs dans le montage, et de les faire interagir avec le sujet principal, ne fut-ce qu'en les faisant pointer du doigt, toucher, fuir, etc, le sujet principal.

    23. Les étapes de la création d'un photomontage valable

    Afin de ne pas perdre votre temps inutilement il est important de suivre les différentes étapes pour créer chacun de vos photomontages :

    1. Parlez de vos projets au professeur, éventuellement en apportant des croquis explicatifs, même sommaires. Le professeur fera évoluer vos idées avec vous, et il vous précisera aussi quel angle de prise de vue et quel positionnement des éléments conviendront le mieux. Il vous indiquera aussi quand vos idées entrent en contradiction avec les consignes.

    2. Prenez les photos nécessaires pour la réalisation de vos montages. Prenez-en plein, des dizaines : différents angles du décor, des personnages, et des objets qui interviendront dans vos montages.

    3. Montrez vos photos au professeur. Il vous aidera à choisir les plus appropriées. Au vu des photos l'idée pourra évoluer encore à ce moment. Eventuellement il faudra reprendre à nouveau des photos, d'où l'importance de choisir dès le départ des sujets que vous pouvez photographier facilement!

    4. Réalisez un photomontage sommaire (c'est à dire avec des sélections pas très propres) et montrez-le au professeur. Ainsi avec lui vous vérifiez que le positionnement des éléments est correct. Eventuellement le positionnement sera amélioré, et on décidera aussi que l'image devra être agrandie d'un côté ou de l'autre pour améliorer le cadrage.

    5. Réalisez le montage proprement, et montrez-le au professeur. Normalement à ce stade le résultat devrait être correct et presque montrable à l'examen.

    Vous trouvez que ça génère trop de travail de montrer vos projets de montages au professeur pendant l'année scolaire? Vous pensez que vous devrez moins travailler en montrant vos travaux seulement pour la première fois à l'examen ?

    MAUVAISE IDEE : c'est courir le risque de montrer des travaux médiocres et devoir revenir à l'examen de seconde session avec de tout nouveaux travaux. Rappel : il n'est pas permis de remontrer en septembre les travaux que vous aurez montrés en juin, il faudra ne montrer que des nouveaux travaux.


    2008-10-26

    22. Installer Windows sur un ordinateur MacIntosh à puce Intel (MacBook Pro par exemple)…

    Ce message s'adresse à ceux qui possèdent un ordinateur Macintosh, et qui voudraient utiliser de temps en temps des programmes qui ne fonctionnent que sous Windows…



    Dernièrement j'ai tenté d'installer Windows sur un ordinateur portable MacBook Pro. Pour cela j'ai utilisé l'utilitaire "Bootcamp" (a.k.a. Boot Camp) proposé par Apple depuis le système Mac OS X vs.4 (Tiger) en téléchargement gratuit (mais c'est désormais terminé), et inclu au système MAC OS X vs.5 (Leopard).

    En suivant la procédure d'installation de Bootcamp j'ai donc partitionné le disque dur interne en deux parties : une partition MAC OS X et une autre NTFS.

    Comme indiqué par Apple, Bootcamp pré-formatte la partition, mais au moment de l'installation de Windows il faut la reformater à nouveau. Cela a été fait.

    Je savais très bien qu'en choisissant le partitionnement NTFS au lieu du FAT32 je n'allais pas pouvoir copier directement des fichiers de la partition MAC OS X vers la partition NTFS, et que j'allais devoir les faire transiter d'abord par un disque dur formatté en FAT 32 (un disque dur externe dans le cas de ce portable MacBook Pro). Par ailleurs le FAT32 ne permet pas de créer une partition plus grande que 32Gb (oups!).

    Pendant l'installation de Windows sur la partition NTFS, un message d'erreur s'affiche : "Disk error". Après une petite recherche sur le web, et après en avoir parlé à quelques spécialistes, je me rends compte que c'est une erreur habituelle, mais qu'il n'y a pas de solution facile pour y remédier. Plusieurs spécialistes des macs me disent que bizarrement sur certaines machines ça fonctionne sans problème, mais que sur d'autres ça ne fonctionne pas. Même des machines identiques peuvent avoir des réactions différentes : sur l'une Windows s'installera sans problème, tandis que sur l'autre, pourtant identique, Windows affichera le message "Disk error". On me dit aussi que "Bootcamp" c'est compliqué, autrement dit que ça va nécessiter pas mal de temps de travail à un spécialiste mac pour réaliser pareille installation. Mon porte-feuille va en prendre un coup donc!

    Je me résigne à devoir payer un technicien pour partitionner le disque dur interne du portable MacBook Pro (165Gb), et pourquoi pas le remplacer par la même occasion par un disque dur de 500Gb, parce que 165Gb pour faire cohabiter sur le même disque dur à la fois Mac OS X et Windows cela ne laisserait que 80Gb à l'un et à l'autre, ce qui est très peu. Me voilà donc parti pour un cout d'au moins 500 euros, le prix d'un bon portable PC, ou d'un très bon d'occasion, diantre!

    C'est alors que me vient l'idée de faire fonctionner le portable selon cette configuration-ci… Le disque dur interne sera formatté en NTFS, et Windows sera installé dessus, bénéficiant donc de la totalité du disque dur (165GB). Et je mettrai MAC OS X sur un disque dur externe. Au démarrage il me suffira d'enfoncer la touche ALT au clavier pour décider sur lequel des deux systèmes je veux démarrer. C'est ce que j'ai fait… Et ça fonctionne !

    Alors bien sûr il existe d'autres solutions pour faire cohabiter Windows et MAC OS X, comme par exemple avoir recours à un programme comme "Parallels". Ainsi tout en ayant démarré en MAC OS X je pourrais démarrer Windows dans une fenêtre à l'intérieur de MAC OS X et par un simple cliqué-glissé je pourrais même faire passer facilement des fichiers de MAC OS X à Windows ou inversement! Cette solution ne me convient pas : lorsque je démarre Windows je veux pouvoir bénéficier de la pleine puissance de l'ordinateur, sans MAC OS X qui réquisitionne des ressources en arrière-plan pendant que j'utilise Windows, car je veux faire fonctionner des programmes qui sont demandeurs en ressources : programmes pour la 3D, pour le montage vidéo, etc.

    Voici la procédure que j'ai utilisée pour installer Windows et seulement Windows sur le disque interne du mac…

    MAC OS X est installé sur le disque dur interne du portable, et il contient des données que je ne veux pas perdre (personnalisation des boites mails, dossiers, etc).

    J'installe un autre MAC OS X sur un disque dur externe formaté MAC OS X.

    Je démarre l'ordinateur sur ce disque dur externe (enfoncer ALT au démarrage pour choisir sur lequel des deux disques durs on veut démarrer : soit l'interne, soit l'externe).

    Je vais dans le le dossier des "Applications" sur le disque dur externe et j'utilise "Utilitaire de disques" pour créer l'image disque du disque dur interne du mac. Je choisis que cette image disque s'enregistrera sur le disque dur externe. Ailleurs je fais une copie de sauvegarde supplémentaire du fichier de cette image disque : on n'est jamais trop prudent, surtout s'il y a des données à ne pas perdre!

    Toujours au départ d' "Utilitaire de disques" je formate le disque dur interne en NTFS.

    J'insère le CD d'installation de Windows, j'éteins le mac, et je déconnecte ou j'éteins le disque dur externe.

    Je redémarre le mac : ne trouvant plus aucun système sur lequel il peut démarrer c'est le programme d'installation de Windows qui démarre.

    Une fois Windows installé le mac redémarre et je poursuis l'installation de Windows. Le mac démarre sur Windows.

    J'éteins le mac, je rallume le disque dur externe, et je connecte un second disque dur externe vide, ou contenant des données qui ne m'intéressent plus.

    Je redémarre le mac et je choisis de démarrer sur le disque externe qui contient MAC OS X.

    Dans "Utilitaire de disques"… "File/Open Disk Image", puis "Images/Scan image for restore".
    Quand c'est fait je clique sur l'icône du disque dur externe vide et je choisir l'onglet "Restore".
    Je fais un cliqué-glissé de l'image disque vers le champ "source" et un cliqué-glissé du disque dur vide vers le champ "destination". Pour que le disque dur de destination fonctionne bien au démarrage (autrement dit pour qu'il soit bootable) je coche "erase destination".

    Une fois que c'est fait j'ai donc désormais trois systèmes d'exploitation sur mon mac : Windows en interne, Le MAC OS X personnalisé qui se trouvait en interne est désormais sur un disque dur externe, et un autre disque dur externe contient un MAC OS X basique, devenu inutile.

    Je redémarre sur le MAC OS X personnalisé qui se trouve sur le disque dur externe, je formate l'autre disque dur externe en FAT32 (appelé formatage MS-DOS dans la fenêtre de "Utilitaire disques" de MAC OS X) : ce disque dur servira de plateforme d'échange de fichiers entre Windows et MAC OS X puisque le FAT32 est un formatage reconnu à la fois par Windows et par MAC OS X.

    Pour que Windows fonctionne bien il reste à installer manuellement dans Windows les drivers du matériel Macintosh. On les trouve sur le dvd d'instalation de Leopard, ou sur le net.


    P.S.

    Le disque dur externe sur lequel j'ai mis MAC OS X est un disque RAID mirror, donc très fiable. Mais ceci ne doit pas empêcher de faire des backups réguliers sous la forme d'images disques, on n'est jamais trop prudent!

    Pour upgrader XP vers le service pack 3 vous devrez remettre à jour bootcamp à l'aide de la mise à jour "Boot_Camp_Update_2_1_for_Windows_XP" disponible ici :
    http://support.apple.com/downloads/Boot_Camp_Update_2_1_for_Windows_XP


    2008-10-22

    21. Photomontages : prévoyez des travaux en rapport avec vos compétences actuelles

    Une erreur habituelle de l'étudiant en infographie qui va réaliser ses premiers travaux dans Photoshop, c'est de se lancer dans des travaux trop complexes, comme par exemple typiquement des travaux qui font intervenir des modifications de textures ou de couleurs… 

    Ces travaux nécessitent de bien connaitre Photoshop, et aussi de savoir bien dessiner.

    Alors si vous n'êtes pas encore très fort en dessin, et si vous ne connaissez pas encore bien Photoshop, vous aurez donc plus de chances de réaliser des travaux valables en vous limitant à du travail de photomontage… Par exemple prendre des personnages, ou des animaux, ou des objets, et les positionner dans un décor, à une taille inhabituelle, ou à un endroit inhabituel.

    Réservez les travaux complexes, comme les travaux de "painting", pour plus tard quand vous maitriserez bien les bases du dessin et de Photoshop.

    2008-10-16

    20. Etant étudiant faut-il vraiment se fournir en matériel informatique ?


    Dans le contexte de la crise financière actuelle, et en tant qu'étudiant ou parent d'étudiant, plus que jamais on peut se demander s'il est vraiment nécessaire d'acheter du matériel informatique. La réponse que je donne à mes étudiants est celle-ci… Profitez du matériel que l'école met à votre disposition, et pensez qu'un ordinateur acheté aujourd'hui vaut moins du quart de sa valeur l'année suivante.

    Un extrait d'une conversation lors d'un cours…

    Un étudiant m'a demandé :

    "Est-ce que l'achat d'une tablette graphique est obligatoire?"
    Ma réponse :
    "Non, et même l'achat d'un PC n'est pas obligatoire puisque vous avez accès aux ordinateurs de l'école dans les labos au moment où vous n'avez pas cours, et aussi le soir"
    L'étudiant insiste :
    "Mais sans stylet est-ce que je serai désavantagé par rapport à un étudiant qui a un stylet?"
    Ma réponse :
    "Un étudiant qui travaillerait sur les ordinateurs de l'école sera avantagé par rapport à toi qui travaillerait chez toi sans stylet"


    2008-10-03

    19. En infographie la créativité c'est une suite de manipulations et de transformations successives d'éléments nombreux et variés

    Une erreur habituelle est de rendre un travail qui contient des éléments détourés très précisément, avec des détourages qui ont pris beaucoup de temps, mais qui d'un point de vue composition, idée, originalité sont très pauvres. De tels travaux mènent à l'échec malgré qu'ils ont demandés beaucoup d'investissement de temps.

    D'une manière générale en infographie lorsqu'on passe plus de 15 minutes à faire la même chose, comme donner des coups de pinceaux autour d'un objet pour le détourer, cela signifie souvent qu'on entre dans un processus stérile du point de vue de la créativité. En infographie la créativité c'est une suite de manipulations et de transformations successives d'éléments nombreux et variés. Le détail ça compte, mais ça ne peut pas être la seule qualité d'un travail !

    18. Utilisez "Fichier/Automatisation/Planche contact II" pour montrer les photos que vous avez prises

    Cela permettra d'avoir une vue d'ensemble rapide sur toutes vos photos, et on pourra ainsi facilement sélectionner celles qui sont les plus appropriées pour réaliser vos montages.

    N.B. dans Photoshop CS4 "Planche contact" n'existe plus, mais il est tout de même possible de l'ajouter. Pour cela il faut downloader les plug-in's additionnels gratuits sur le site de Adobe à cette adresse http://www.adobe.com/support/downloads/detail.jsp?ftpID=4048 .

    Choisissez l'option 150 pixels par pouce (pas par cm !)


    2008-10-02

    17. Tous les bons conseils pour bien réussir ses montages avec Adobe Photoshop

    Une version plus récente de cette liste de conseils est disponible à l'adresse

    http://www.tutosphotoshop.com/



    Dans vos photomontages le cadrage doit être dynamique

    Une des phrases du professeur les plus répétées aux étudiants tout au long de l'année scolaire : "fais une vue plongeante ou contre-plongeante, et de trois-quart".

    Donc dans vos montages utilisez soit une vue en plongée = photo prise en regardant vers le bas, ou une vue en contre-plongée = photo prise en regardant vers le haut. Et en plus de cela une vue de trois-quart sera idéale pour donner de la dynamique à votre montage : évitez absolument les vues de profil et les vues de face : la plupart du temps dans la réalité on voit les choses en trois-quart, c'est aussi cela qui permet de bien appréhender le relief de ce qui nous entoure.

    Il est tellement facile de réaliser des photomontages qui en jettent : il suffit que les prises de vue soient correctes. Plus de la moitié de la réalisation d'un bon photomontage, c'est au moment de la conception et de la prise de vue que cela se passe.

    Soignez la mise en concordance des perspectives des différents éléments du montage, c’est ce qui accentuera le côté «vrai» du montage.



    Cadrez vos sujets de manière à ce qu’ils occupent une bonne partie de l’image

    Les sujets ne doivent pas être trop petits dans le cadrage de l’image. Au besoin, et ce dès la conception-papier de votre photomontage, positionnez l’appareil photo virtuel près de ces sujets afin qu’ils ne soient pas trop petits dans le cadrage de l’image.

    Attention : il faut toutefois que les personnages et objets dans la scène ne se retrouvent pas trop près des bords du montage : il faut que "ça respire" autour d'eux. Souvent les étudiants débutants s'imaginent à tort qu'un bon cadrage c'est un cadrage qui fait en sorte que les sujets du montage apparaissent les plus grands possibles dans la montage, quitte à les faire coller contre les bords du montage. C'est évidemment ultra-faux : il s'agit plutôt de créer une composition graphique correcte… les sujets ne doivent pas prendre trop peu de place dans le montage, mais ils ne doivent pas non plus être trop petits dans le montage. Un peu de bon sens, de sens de l'image obtenu par le développement de l'oeil, et ca devrait devenir évident.

    Vous pouvez ajouter un slogan personnel, intelligent, sans faute d’orthographe, et en rapport avec la scène

    Il faut soigner sa typographie : choix de la police, effet spécial éventuel sur le texte (mais ce dernier point n’est pas obligatoire). Le slogan peut être en 3D. Si le slogan n’est pas en français, il faudra une traduction française, à côté du slogan ou dans le bas de l’image (pas trop près du bord de l’image!), éventuellement en plus petit et sans effets spéciaux sur le texte si vous le souhaitez.

    Gardez les versions intermédiaires du travail, si possible sur plusieurs supports informatiques et en des endroits différents

    Ces versions intermédiaires vous permettent de ne pas tout perdre si votre fichier de travail devient corrompu par vous-même ou par l’informatique.

    Dans chaque photomontage fini, les parties non visibles des photos originales doivent pouvoir être révélées à tout moment

    donc il faut cacher les parties des photos originales qui doivent être non visibles dans le montage, il ne faut pas les effacer. Pour les cacher vous aurez recours au procédé des «masques de fusion» ou au procédé des «masques vectoriels».

    Les erreurs informatiques à ne pas commettre

    - Réglez votre écran pour qu'il affiche une maximum possible d'images par seconde, cela évitera que vos yeux fatiguent très vite : (sur mac) allez sur l'icône de l'écran en haut à droite sur l'écran, dans le menu choisissez préférences moniteurs, choisissez un nombre de pixels suffisant et une fréquence "Hz" la plus élevée possible.
    - Lorsque vous posez le stylet quelque part sur la tablette graphique, le pointeur doit changer de position sur l'écran… Cela veut dire que la tablette est bien réglée, qu'elle est en mode "stylet". Par contre si le curseur ne change pas de position sur l'écran lorsque vous posez le stylet sur la tablette, alors cela veut dire que la tablette n'est pas bien réglée… Elle est en mode "souris", et à ce moment il est très difficile de s'en servir pour dessiner.
    - N'enregistrez jamais directement de Photoshop vers votre clé USB. Enregistrez toujours vers un disque dur, ensuite en fin de journée copiez du disque dur vers votre clé USB. Gardez le fichier sur le disque dur au cas où la clé aurait un problème. Pourquoi ne pas enregistrer directement sur la clé USB? C'est très lent et il n'y a pas de système de vérification d'erreur : le fichier peut être illisible.
    - Si le disque dur externe que vous connectez au Macintosh est formaté en NTFS, vous ne pourrez que lire les fichiers, et pas écrire sur le disque. Un formatage FAT32 est conseillé.
    - Dans le menu Préférences de Photoshop/Modules externes et disques de travail, vérifiez que Photoshop est réglé pour utiliser tous les disques durs de l'ordinateur en tant que disques de mémoire virtuelle, et particulièrement et en priorité un disque dur dédié à cet effet et sur lequel il ne faut pas copier quoique ce soit.

    Les erreurs de prise de vue à ne pas commettre

    - Ne photographiez pas vos personnages habillés en noir, car finalement dans vos photomontages les vêtements noirs apparaitront comme de grosses taches noires sans détail.
    - Evitez les raccourcis en perspective sur les membres des persnnages que vous photographiez : ce qui dans la réalité, en relief, apparaissait correct, apparaitra dans vos montages comme des petits moignons de membres.
    - Lorsque vous prenez des photos de petits objets, utilisez la fonction "macro" de votre appareil photo. Généralement elle est symbolisée dans les réglages par l'image d'une tulipe.
    - Lorsque vous photographiez un paysage, un être vivant ou un objet, prenez une multitude de photos avec différents angles. Ainsi vous augmentez vos chances de ne pas devoir refaire une séance de photographies.
    - Lors des prises de vue, si votre sujet est plutôt vertical tenez l'appareil photo en vertical afin de maximiser l'utilisation du capteur de l'appareil photo.
    - Lorsque vous photographiez les sujets que vous allez intégrer dans vos montages, faites en sorte qu'ils occupent le maximum de place possible sur le capteur. L'erreur habituelle c'est de photographier de loin un sujet avec un appareil de 6 méga-pixels par exemple, et donc d'avoir le sujet en petit dans la photo : on obtient ainsi un sujet un peu flou comme s'il avait été photographié de près avec un appareil 1 méga-pixel.
    - Beaucoup de personnes utilisent leurs appareils 4 méga-pixels mal réglés : ils prennent des photos 1 méga-pixels. Vérifiez les réglages avant de photographier. (Une dimension d'image 2000/3000, c'est une image 6 méga-pixels : il suffit de multiplier les 2 chiffres… Par exemple une dimension d'image 2000/1500, c'est une image 3 méga-pixels).
    - Ne prenez pas vos photos au flash, ça supprime les ombres, et les ombres sont utiles pour donner du relief, du modelé. (très rarement toutefois le flash soulignera bien le modelé des objets brillants).
    - Photographiez en couleur, même si le montage final est en noir et blanc. Il existe des méthodes intelligentes pour transformer vos images couleur en images en niveaux de gris.
    - Réglez l'appareil pour que la compression JPEG soit faible, car dans le cas contraire cela fait des photos avec du grain. Si possible, réglez l'appareil en TIFF non compressé.


    Les astuces pour la prise de vue

    - La photographie du décor que vous avez choisi d'utiliser peut être créée au départ de deux photographies de ce décor, assemblées dans Photoshop. Ainsi vous pourrez donner l'impression d'une photographie prise avec un objectif très grand angle. Par exemple photographiez le sol et l'arrière-plan d'un décor en pointant l'appareil photo à l'horizontale, puis photographiez du même endroit le haut du décor. Ensuite assemblez ces deux images pour n'en créer qu'une seule. Il est nécessaire de prendre beaucoup de photographies afin de trouver les deux bonnes pour créer ce montage.
    - Faites en sorte que même s'il était colorié tout en noir, autrement dit s'il était vu en silhouette, votre personnage reste reconnaissable : les deux bras et les deux jambes devraient rester visibles si le personnage était vu en silhouette. C'est une règle en publicité : cela augmente la lisibilité de la scène. Donc évitez les membres collés contre le corps. Un angle de prise de vue adéquat permet toujours de réaliser cela, il suffit de le trouver.
    - Pensez que vous pouvez photographier vos personnages couchés sur le sol, et les remettre en scène dans le nouveau décor dans le photomontage : par exemple pour montrer dans le montage un personnage qui tombe dans le vide c'est une bonne astuce de photographier le modèle couché sur le sol, avec éventuellement les jambes en l'air.
    - Photographiez en lumière du jour, c'est une lumière puissante avec laquelle votre appareil vous donnera les meilleurs résultats.
    - Lors de la prise de vue, vérifiez que l'appareil est bien réglé en ce qui concerne la sensibilité : en effet, même en condition d'éclairage suffisant, un appareil photo dont le capteur est trop sensible produira des images avec du grain, ou des parties claires brûlées.
    - Evitez l'utilisation de photos analogiques imprimées sur papier, car généralement leur qualité est médiocre. Les diapositives sont de meilleure qualité pour les travaux de photomontage en infographie.
    - Pour choisir quelles photographies vous allez finalement utiliser pour réaliser vos montages faites une planche contact 20/30cm dans Photoshop : menu Fichier/Automatisation/Planche contact II. Activez l’option «utiliser le nom de fichier en légende» afin de retrouver facilement les photos par leur nom. Choisissez une résolution de 150 dpi. Ainsi vous aurez une vue d'ensemble. Le message #18 du blog www.Club-Photoshop.com montre une copie-écran des paramètres à utiliser pour créer les planches-contact.


    Les erreurs de conception-photoshop à ne pas commettre

    - Utilisez les masques de fusion correctement dans vos montages.
    - Si dans vos montages finaux un de vos sujets est partiellement masqué par le décor, faites en sorte que le masque de fusion du calque de ce sujet fasse apparaître le sujet en entier, et par-dessus le calque de ce sujet créez un calque qui contient une copie du décor (ou d'une partie du décor seulement afin de ne pas alourdir le fichier), ajoutez-y un masque de fusion qui masque tout et faite apparaître le décor par-dessus le sujet en dessinant en blanc dans ce masque de fusion. Ainsi vous pourrez facilement agrandir le sujet ou le déplacer, cela vous permettra de discuter avec le professeur (et plus tard un client) et modifier facilement le montage selon les conseils qu'il vous donne.


    Les astuces pour la conception-photoshop

    - Dans Photoshop, les outils de sélection "lasso" et "baguette magique" sont des outils d'amateur, évitez donc de les utiliser. Travaillez plutôt avec des couches alpha, des masques de fusion et/ou des tracés vectoriels.
    - Lorsque vous amenez un sujet dans un décor et que le sujet est trop grand, ne le réduisez pas par "transformation manuelle". Supprimez-le du décor, ensuite multipliez le nombre de pixels du décor par "image/taille de l'image"… choisissez "%" dans le menu à la place de "cm". Amenez ensuite à nouveau le sujet dans le décor pour observer la place qu'il occupe dans ce décor. Au besoin supprimez à nouveau le sujet puis multipliez à nouveau le nombre de pixels du décor. Pour obtenir une multiplication des pixels de haute qualité, n'augmentez pas trop vite, par exemple en indiquant "200 %". Procédez plutôt comme ceci : augmentez plusieurs fois de suite d'un faible pourcentage, comme "110%", ainsi la multiplication des pixels sera effectuée avec une suite de calculs complexes, ce qui résultera en une image agrandie de plus haute qualité. L'idéal reste évidemment d'éviter de devoir en arriver là : il faut travailler dès le départ avec des photographies de qualité !
    - Habituez-vous à travailler avec un stylet plutôt qu'avec la souris. Lorsque vous dessinez une couche alpha avec un stylet, vérifiez que les options de dynamique du stylet sont bien désactivées : dans la palette des formes en haut à droite sur l'écran, toutes les options de dynamique qui se trouvent au-dessus de la ligne de séparation horizontale doivent être désactivées, et pour éviter qu'elles ne s'enclenchent à nouveau quand vous changez de forme, tous les verrous doivent être fermés en face de ces options. Avec ces options désactivées, la pression du stylet sur la tablette ne fait plus varier l'épaisseur et l'opacité du trait, c'est ce qu'il faut car cela peut poser des problèmes quand on crée une couche alpha (difficulté à bien poser les traits, image fantôme du décor autour des sujets quand on les a emmenés dans l'autre décor). L'utilisation du stylet permet la création de travaux plus précis, plus rapidement réalisés, et cela évite également d'user les articulations des doigts : cela peut paraître drôle pour certains, mais il s'agit là d'un réel problème (maladie professionnelle dite "des gestes répétitifs", ou "syndrome du canal carpien").
    - Lorsqu'un décor n'est pas assez grand pour accueillir les sujets, vous pouvez ajouter de la zone de travail avec "image/taille de la zone de travail" et ensuite avec l'outil "tampon". Afin de vous pouvoir facilement corriger les erreurs quand vous travaillez au tampon, choisissez de travailler sur un calque vide que vous créez au-dessus du calque du décor à étendre.
    - Pour les objets à caractère industriel, ou naturels mais à contour très net (c'est-à-dire non flou), vous pouvez réaliser la sélection à la plume vectorielle plutôt qu'avec une couche alpha : ce sera plus facile et plus précis. Ensuite le tracé vectoriel servira à créer un masque vectoriel. Si votre sujet présente une partie floue sur son contour vous pourrez, en plus du masque vectoriel que vous aurez ajouté sur le calque, utiliser un masque de fusion pour cette partie plus floue du sujet. Quant aux personnages et êtres vivants, c'est en général la méthode de sélection par couche alpha qui convient le mieux.
    - Pour le transfert de vos travaux, il peut être intéressant de zipper les fichiers (ou les dossiers contenant plusieurs fichiers). Pour zipper un dossier sous MAC OS X, enfoncez la touche CTRL, puis dans le menu qui apparait quand vous cliquez sur l'élément à zipper, choisissez "Créer une archive de…"
    - Les êtres vivants éventuellement présents dans votre scène sembleront vraiment intégrés si on voit leurs pieds ou leurs pattes posés dans le décor (ou le dos posé dans le décor dans le cas où il a les jambes/pattes en l'air). Pensez également à recréer des ombres et/ou des reflets si c’est possible.
    - Dans le cas où il s'avère, en cours d'élaboration dans Photoshop, et ce malgré tous les efforts déployés lors de la conception, que vos montages paraîssent pauvres (trop peu d'éléments dans la scène par exemple), des solutions existent :
    1) Vous pouvez agrandir la zone de travail, créer un bord flou ou bien encore graphique (motif complexe et esthétique), et faire déborder certains des éléments de la scène en dehors de ce bord. Ainsi vous obtenez une mise en page, une manière de présenter votre travail, qui fait penser aux livres pour enfants (poétique) ou aux livres du genre fantastique (référence aux livres illustrés pour enfants, référence à ce qui est magique et obscur).
    2) Vous pouvez travailler l'aspect graphique du slogan, lui donner un aspect élaboré. Vous pouvez aussi éventuellement lui ajouter une image, peut-être dans un cartouche. Vous pouvez aussi le réaliser en 3D (Attention… "en 3D" ne veut pas nécessairement dire "extrudé" : les lettres peuvent être plates sans épaisseur, c'est généralement moins lourd visuellement. Les lettres peuvent toutefois avoir un aspect lourd si cela se justifie dans la scène).

    2008-09-28

    16. Photoshop CS4 64-bit in Windows but only 32-bit in OS X

    Right after announcing the release of 64-bit support in the Lightroom 2 beta, Photoshop Senior Project Manager John Nack dropped a little bombshell on his blog, announcing that the next version of Photoshop (CS4) will be available in both 32- and 64-bit versions for Windows, but only a 32-bit version for OS X…

    Lire plus…

    2008-09-24

    15. Photoshop CS4 extended : une petite démo

    Une petite vidéo à propos de Photoshop CS4 extended, et de ses nouveaux outils pour peindre en 3D

    Voir la video sur tv.adobe.com



    N.B. Pour réaliser les travaux du cours de graphisme bitmap Photoshop CS2 est largement suffisant.

    2008-09-23

    14. Ouverture des labos du soir le lundi 29 septembre 2008

    On en a parlé durant le premier cours : cela se précise désormais :
    Ouverture des labos du soir le lundi 29 septembre !
    Profitez de cette opportunité
    qui vous évite de dépenser de l'argent pour acheter un ordinateur, et qui par la même occasion vous fait rencontrer des assistants spécialisés 2D ou 3D qui sont là pour vous aider gratuitement. C'est réservé aux étudiants de l'école uniquement bien entendu.

    2008-09-15

    13. Venez montrer vos travaux dès octobre 2008


    Etudiants de première année à Jacquard Infographie, vous êtes invités à venir montrer vos travaux Photoshop dès octobre 2008 à votre professeur Thierry Dambermont !

    Lorsqu'il a cours (voir horaire), venez le rencontrer avec vos travaux sur support informatique
    30 minutes avant la fin de son cours.

    Bien entendu vous pouvez aussi le rencontrer et lui parler de vos travaux lorsqu'il donne cours à votre classe.

    2008-09-14

    12. Les meilleurs travaux pour le cours de Graphisme Bitmap

    Les consignes peuvent changer d'une année scolaire à l'autre et ce diaporama montre des travaux réalisés durant différentes années scolaires… donc n'essayez pas de supposer quelles sont les consignes de cette année scolaire juste en regardant les images dans le diaporama. LISEZ LES CONSIGNES !



    diaporama




    Nombre d’heures sur l'année:
    30 heures
    ventilées en 15 x 2 heures
    ou en
    7 x 4 heures + 2 heures.

    Affectation des crédits associés:
    3 ECTS (European Credit Transfer and Accumulation System). Ces 3 crédits participent au calcul de tous les crédits qu'obtient l'étudiant à l'issue de la session d'examen de juin, puis de celle de aout/septembre. Ce calcul est utile lors de la délibération pour indiquer si l'étudiant est elligible pour le passage en seconde année, et si oui, sous quelles conditions.

    Quantité maximale de travail en dehors du cours:
    Ce cours dure 30 heures, et a 3 crédits associés, cela veut dire que le cours peut nécessiter de la part des étudiants un investissement temps de maximum 3 x 25 heures = 75 heures, ventilés comme suit : 30 heures de cours et 45 heures de travail en dehors du cours. N.B. Les laboratoires informatiques de l'école sont régulièrement ouverts le soir aux étudiants, lesquels bénéficient s'ils le souhaitent d'un soutien technique et graphique de la part d'un enseignant présent dans le laboratoire. Dans ce cas il est demandé aux étudiants d'informer cet enseignant à propos des consignes particulières pour le travail, un travail n'étant pas jugé dans l'absolu, mais bien par rapport aux consignes de départ.

    Prérequis pour passer en deuxième année:
    Ce cours et un prérequis, tout comme le cours de Communication Visuelle et le cours de Graphisme Vectoriel.

    Objectifs et/ou compétences:
    Amener les étudiants à être capables de mettre au point un projet de photomontage puis à le réaliser numériquement en alliant créativité et utilisation correcte des outils infographiques dans le respect des consignes de travail.
    Comprendre les consignes. Savoir en dégager la part de liberté et de contrainte dans la réalisation du travail demandé. Savoir également exploiter les conseils prodigués par le professeur, tant oralement que par écrit.

    Contenus et/ou production:
    Utilisation des outils infographiques basiques nécessaires à la réalisation de photomontages numériques : calques numériques, couches alpha, masques de fusion, calques de réglage de types « mélangeur de couche » et « courbes », utilisation correcte du stylet, tampon de duplication, outil de déformation, filtre d’accentuation des détails USM.
    Conception sur papier de plusieurs projets de photomontages et réalisations de photomontages numériques de qualité répondant aux attentes du client (le professeur jouera le rôle du client).

    Outils et/ou références:
    Adobe Photoshop Classroom in a book, Adobe Press.
    Adobe Photoshop Certification Book for the instructor, Adobe Press.

    Evaluation
    Evaluation formative individuelle durant l’année scolaire, uniquement à titre d’information pour l’étudiant. L’examen de fin d’année consiste en un examen oral. L’examen compte pour 100% de la note de l’année. L’examen a lieu en session de Juin.


    N.B. Le travail d’un étudiant refusé en Graphisme Bitmap peut malgré tout se retrouver dans le diaporama qui montre les meilleurs travaux. Comment est-ce possible?


    1. Les étudiants doivent rendre à l’examen 15 photomontages. Il est possible que parmi les 15 travaux de l’étudiant il y en avait quelques mauvais, quelques très moyens et seulement un bon… Le bon travail se retrouve dans le diaporama, mais l’étudiant est tout de même en échec. Ce travail sélectionné est à prendre comme un signal positif : cela signifie que l’étudiant a des dispositions à réussir dans le domaine de l’infographie, mais qu’il doit encore développer ses capacités naissantes.


    2. Il est possible que le travail de l’étudiant soit bon à certains égards, mais pas à d’autres. Parfois un travail n’a qu’une qualité : l’originalité de l’idée, ou l’originalité dans l’utilisation d’un outil. Le travail a tout de même été inclu au diaporama car ce diaporama est un outil didactique, il est utilisé en début d’année, en parallèle avec la lecture des consignes, lors d’une analyse critique réalisée par le professeur devant les étudiants.


    3. Les travaux sélectionnés ont été choisis en les visionnant en petit dans le diaporama général qui contient les milliers de travaux rendus aux examens. A l’examen l’étudiant devait rendre des travaux qui contiennent beaucoup de détails : ainsi il est possible que le travail qu’on voit dans le diaporama avait peut-être trop peu de détails. Cela ne se voit pas dans le diaporama.


    4. Les travaux sélectionnés ont été choisis pour leur originalité et la qualité de la composition, mais ils manquaient peut-être de savoir-faire technique, cela ne se voit que lorsqu’on les observe avec plus de détails que ce qu’on voit dans le diaporama, ou lorsqu’on analyse le contenu de la palette des calques dans Photoshop. Parfois les calques étaient mal utilisés.





    Téléchargez les photomontages des étudiants pour voir l'utilisation des calques…


    N.B. La taille des fichiers originaux a été diminuée pour faciliter le téléchargement. Les fichiers originaux étaient plus précis. Les étudiants doivent rendre des travaux plus précis aux examens.

    07-08 :


    06-07 :





    2008-05-11

    09. Ce qu'il vous sera demandé le jour de l'examen de graphisme bitmap

    Pour que l'examen se passe dans la sérénité des directives sont affichées en classe.
    Elles sont retranscrites plus bas. N.B. il ne s'agit pas ici des consignes pour réaliser les travaux. Les consignes sont affichées aux valves officielles de l'école depuis OCTOBRE 2008 et sont aussi lisibles ici.


    Si vous venez à l'examen uniquement pour signer,
    venez en début d'examen près du professeur : donnez-lui votre nom et prénom, et seulement après lui avoir donné votre nom et prénom signez la feuille de présence.


    Dans les consignes que vous connaissez depuis octobre 2008 il est demandé de rendre un ou plusieurs cd.
    Si vous êtes venu à l'examen sans votre (ou vos) cd qui contiennent les images, alors il est inutile d'ouvrir les images sur l'ordinateur, même si vous les avez sur une clé USB. Soit vous signez la feuille de présence comme un étudiant qui est venu sans travaux, et vous venez remontrer vos travaux lors de l'examen de seconde session, cette fois avec les images sur un cd, soit vous choisissez de revenir, cette fois avec les images sur un cd, au moment où une autre classe passe le même examen en juin.
    Les exceptions à la règle ne sont pas envisageables vu le nombre d'étudiants qui passent leur examen : les travaux doivent être rendus sur CD. En cas de problème financier pour vous acheter un ou plusieurs cd vierges alors contactez l'assistante sociale (voir au secrétariat des étudiants) suffisamment de temps avant l'examen.

    L'extrait des consignes en ce qui concerne le support à rendre au moment de l'examen :


    "Au moment de l'examen vous devez rendre les travaux sur un (ou plusieurs) cd NON réinscriptible(s). L'utilisation de DVD est INTERDITE à cause des problèmes de compatibilité et de pérénité. Le(s) cd(s) doit(doivent) être fourni(s) dans une boite ou une protection papier avec fenêtre plastique. Il est OBLIGATOIRE d'inscrire de manière indélébile sur le CD lui-même : votre nom, classe, nom du cours, année scolaire (2008-2009) et d'indiquer de quelle session d'examen il s'agit. Le cd lui-même doit être visible même lorsque la boite ou la protection papier avec fenêtre plastique est fermée… Ceci évitera de rendre des emballages vides de tout cd! Il est inutile de rendre les travaux sous forme imprimée… sauvez les arbres! A l'examen, vous ouvrirez les travaux sur un ordinateur de l'école au départ de ce(s) cd(s). Le professeur viendra parler avec vous individuellement, et il observera votre travail (aspect général, précision, lumières, palette des calques, etc : voir les consignes). C'est une bonne idée d'avoir vérifié avant le jour de l'examen que votre(vos) cd(s) est(sont) lisible(s) sur les ordinateurs de l'école. Le professeur ne regardera pas les travaux sur votre ordinateur portable. Rappel… Réglement des études que vous avez signé : "les ordinateurs portables sont autorisés dans les locaux seulement pour les étudiants de troisième année". Par ailleurs les moniteurs de portables ne sont pas performants, pas ergonomiques, et pas équipés de tablettes graphiques comme les ordinateurs de l'école le sont. Le professeur ne regardera pas non plus les travaux non rendus sur cd."


    Gardez les tentures bien fermées.
    La lumière ne doit pas passer ceci afin d'assurer à tous les étudiants des conditions d'examen identiques.

    Gardez le silence durant l'examen
    et ne vous déplacez que si nécessaire.
    Vous pouvez aller dans le couloir pour parler,
    mais calmement car d'autres examens ont lieu dans d'autres locaux.

    Rangez vos effets personnels (sacs, etc)
    contre le mur sous votre table
    .
    Rien ne doit traîner par terre ailleurs que contre le mur.

    Remettez à zéro Photoshop.
    puis Dans Préférences/Modules externes et disques de travail, indiquez que le premier disque de travail est VM. Indiquez les autres disques de l'ordinateur en tant que disques de travail suivants.

    Ouvrez TOUS vos travaux, les versions sans calques, dans Photoshop.
    Si vos images sont en CMJN, convertissez-les en RVB.
    Il est interdit de rendre des images CMJN pour ce cours.

    Ouvrez également un, un et un seul, des travaux
    avec les calques
    Vous choisissez celui que vous souhaitez ouvrir.
    N.B. Ce travail est également ouvert en version accentuée sans calque.

    Affichez tous les travaux ensemble sur l'écran.
    Réglez l'écran (menus sur le moniteur) pour que vos images soient affichées au mieux.
    Au besoin réglez la résolution de l'écran par le panneau de configuration de l'OS.
    Dans Photoshop allez dans Fenêtre/Réorganiser/Cascade. Attention ne confondez pas "Cascade" et "Mosaique" : ce n'est pas la même chose.

    Connectez-vous au serveur NET-3D (ou éventuellement l'autre serveur que le professeur vous indiquera le jour de l'examen),
    et copiez vos travaux SANS CALQUES dans cette chaîne de dossiers…
    Tous/Votre classe/Graphisme bitmap 1TIXX/
    Si vous êtes en seconde année (crédit résiduel) envoyez vos images dans le dossier de la classe de première qui passe son examen.

    Nomenclature de chaque travail :
    NOM_P_1TI_Photomontage_01.TIF
    NOM_P_1TI_Photomontage_02
    .TIF
    (ou .PSD, ou un autre format non destructif. Rappel des consignes : n'enregistrez pas vos travaux en JPG
    )

    Autrement dit :
    Votre nom en majuscules, et une seule lettre pour le prénom.
    Ne mettez AUCUN accent à aucun endroit, ni cédille.
    Remarquez que la nomenclature ne nécessite PAS d'indiquer ni la classe ni le cours.




    APPELEZ LE PROFESSEUR QUAND VOUS ETES PRET :

    Laissez ouverte devant Photoshop la fenêtre qui montre tous les fichiers que vous avez copiés sur le serveur. Le professeur vérifiera que vous avez envoyé les images sur le serveur selon la bonne nomenclature, et au bon endroit.

    LE PROFESSEUR PREND VOTRE (ou vos) CD.

    LE PROFESSEUR VERIFIE QUE VOUS AVEZ ENVOYE SUR LE SERVEUR LES TRAVAUX AVEC LA BONNE NOMENCLATURE.

    LE PROFESSEUR S'ASSOIE A VOTRE PLACE ET REGARDE VOS TRAVAUX ET VOUS POSE LES QUESTIONS NECESSAIRES.

    Une fois que le professeur aura vu vos travaux…
    Avec lui, regardez-le transférer une copie de vos travaux du serveur vers le disque dur local de son ordinateur. Ensuite signez la feuille de présence et déposez le cd sur le bureau du professeur.



    Tous les étudiants auront la possibilité de rencontrer le professeur lors de la journée de rencontre professeurs/étudiants.
    C'est là le seul moment où vous pourrez lui parler de vos travaux, donc si vous n'avez pas le temps de vous déplacer ce jour-là faites-vous représenter.
    Les étudiants n'ont à aucun moment la possibilité de communiquer avec le professeur par mail.



    2008-04-17

    07. Pourquoi il peut être intéressant de demander aux étudiants de produire des images en noir et blanc?

    Pourquoi il peut être intéressant de demander aux étudiants de produire des images en noir et blanc? (comme durant l'année scolaire 2006-2007)

    extrait de l'article
    learning_in_grayscale.html sur www.oreillynet.com…


    "When I was growing up, learning photography was pretty much an exclusively black and white exercise. A color darkroom was prohibitively expensive - and complex - and black and white film was much cheaper than color. Nowadays, for the price of a $100 photo printer, you can have a high-quality color lab on your desk, which outputs at a far lower per-print cost than a color darkroom, and with none of the hazardous waste disposal troubles. The downside to this is that most photographers now start learning in color."

    read more…


    2007-12-20

    04. Comment renforcer sa connaissance de Photoshop

    Efforcez-vous de refaire les exercices entièrement sans lire en même temps les notes.
    En essayant de vous souvenir de la procédure vous implantez à long terme les techniques dans votre mémoire.

    Aussi, essayez d'adapter sur d'autres images les techniques vues au cours, et combinez-les.

    2007-11-25

    02. Comprendre les images numériques pour mieux aborder l'infographie

    Pour les débutants en infographie, ou les récemment initiés qui ont encore des lacunes, voici des documents à télécharger. Ils vous donneront les bases utiles pour bien aborder l'infographie 2D, 3D, Web, Jeux vidéos :

    Débuter dans l'infographie : Adobe Photoshop, les couleurs dans Photoshop 1/2 (26 Mb, Thierry Dambermont)

    Débuter dans l'infographie : Adobe Photoshop, les couleurs dans Photoshop 2/2 (17 Mb, Thierry Dambermont)

    Débuter dans l'infographie : le poids des images, qu'est-ce que c'est ? (0,09 Mb, Thierry Dambermont)


    Voir aussi :

    http://www.crayons.be/infographie/image_numerique.htm

    2007-11-10

    03. Récapitulatif : où en est chaque classe dans le déroulement des cours?

     Dernière mise à jour 15/05


    A-1 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16

    A-2 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 14, 15

    B-1 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14,

    B-2 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15

    C-1 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14,

    C-2 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14

    D-1 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16

    D-2 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15

    E-1 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14

    F-1 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14,

    F-2 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15

    G-1 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14

    I-2 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14

    2007-09-20

    01. L'horaire de Monsieur Dambermont à la HEAJ

    L'horaire de Monsieur Dambermont à la HEAJ



    La semaine 03 qui commence le 29 septembre 2008
    La semaine 04 qui commence le 06 octobre 2008
    La semaine 05 qui commence le 13 octobre 2008
    La semaine 06 qui commence le 20 octobre 2008
    La semaine 07 qui commence le 27 octobre 2008
    La semaine 08 qui commence le 03 novembre 2008
    La semaine 09 qui commence le 10 novembre 2008
    La semaine 10 qui commence le 17 novembre 2008
    La semaine 11 qui commence le 24 novembre 2008
    La semaine 12 qui commence le 01 décembre 2008
    La semaine 13 qui commence le 08 décembre 2008
    La semaine 14 qui commence le 15 décembre 2008

    La semaine 15 qui commence le 5 janvier 2009

    La semaine 16 qui commence le 12 janvier 2009

    La semaine 17 qui commence le 19 janvier 2009

    La semaine 18 qui commence le 26 janvier 2009

    La semaine 19 qui commence le 02 février 2009

    La semaine 20 qui commence le 09 février 2009

    La semaine 21 qui commence le 16 février 2009
    La semaine 22 qui commence le 02 mars 2009
    La semaine 23 qui commence le 08 mars 2009

    La semaine 24 qui commence le 16 mars 2009
    La semaine 25 qui commence le 23 mars 2009
    La semaine 26 qui commence le 30 mars 2009
    La semaine 27 qui commence le 20 avril 2009
    La semaine 28 qui commence le 27 avril 2009
    La semaine 29 qui commence le 04 mai 2009
    La semaine 30 qui commence le 11 mai 2009
    La semaine 31 qui commence le 18 mai 2009

    Accès aux messages par mois de parution

    Vous préférez les logiciels…





    Les consignes pour l'examen de juin et de aout 2009

    Les consignes sont affichées aux valves officielles de l'école depuis Octobre 2008. Vous ne pouvez donc ignorer ce qui est attendu de vous pour réussir ce cours de graphisme bitmap, année scolaire 2008-2009.

    Le professeur vous en a aussi parlé durant les cours et vous a distribué une copie écrite des consignes. Elles sont également disponibles en ligne. Pour accéder à la seule page officielle pour les consignes cliquez sur le lien ci-dessous, ou s'il ne fonctionne pas naviguez jusque l'URL http://www.cours-photoshop.com/

    Afficher les consignes…


    Jargon de l'infographie

    les informations s'afficheront sur le site www.Club-Photoshop.com

    Logiciels d'animation 2D
    Logiciels de montage et trucage video
    Techniques d'animation
    Techniques de montage et retouche video
    Productions d'avant-garde
    Suggérez un lien envoyer un mail

    convertisseur de devises

    HEAJ

    département infographie
    Afficher Ecoles 3D sur une carte plus grande