Les images dans cette galerie montrent un bon niveau de qualité, c'est-à-dire qu'elles présentent une bonne partie des qualités attendues dans des photomontages dignes d'une école supérieure d'infographie : une bonne définition d'image, un bon placement des éléments dans le cadre, des interactions entre les éléments dans la scène, des décors appropriés, une mise en scène sympathique, attendrissante, surprenante, ou choquante, de la perspective, une bonne appréhension des volumes grâce à l'utilisation des vues en trois-quart, des ombres dessinées correctement sous les éléments inclus dans la scène, un bon équilibrage des luminosités et des couleurs des éléments du montage les uns par rapport aux autres, un bon silhouettage des éléments (c'est-à-dire que même si les éléments du montage étaient vus en silhouette on les reconnaitrait facilement car on distinguerait encore clairement, par exemple dans le cas d'un personnage, sa tête, ses bras et ses jambes). Bien entendu, peu de montages présentent toutes ces qualités à la fois : ici ce sont des travaux d'étudiants qui vont encore évoluer.
Ces travaux montrent un niveau de qualité plutôt moyen. Certains sont meilleurs que d'autres. Globalement ils sont prometteurs mais ils auraient dus être améliorés avant d'être rendus à l'examen… Parfois les personnages sont trop petits dans le décor, parfois ils sont vus de face ou de profil alors que ça n'apporte rien : une vue de trois quart aurait été préférable car elle aurait mieux permis au public de se plonger en esprit dans la scène, parfois c'est l'idée qui est trop simple : il n'y a pas assez d'action, pas assez d'interaction dans la scène : le travail est une démonstration technique tout au plus, parfois c'est le décor qui est trop pauvre… Bref, des travaux qui ne répondent pas tout à fait aux attentes d'une école supérieure d'infographie mais qui pourraient servir de point de départ à d'autres travaux plus aboutis.
Photoshop pour la publicité - Photoshop pour la 3D - Photoshop pour le web
Affichage des messages dont le libellé est 2008-12 33. Conseils pour la réalisation des travaux pour le cours de Graphisme Bitmap avec Adobe Photoshop. Afficher tous les messages
Affichage des messages dont le libellé est 2008-12 33. Conseils pour la réalisation des travaux pour le cours de Graphisme Bitmap avec Adobe Photoshop. Afficher tous les messages

2008-12-04

33. Conseils pour la réalisation des travaux pour le cours de Graphisme Bitmap avec Adobe Photoshop




Sources des images :


Travaillez avec des images de bonne qualité, qui contiennent beaucoup de détails, et uniquement avec des photos que vous avez prises vous-mêmes.

Imposez-vous d’utiliser un décor et des éléments que vous pouvez facilement prendre en photo, cela vous évitera de perdre du temps en trajets pour vous rendre sur le lieu du décor.

L’utilisation d’un appareil photo argentique est déconseillé car c’est plutôt couteux à moyen terme.

Il ne faut pas nécessairement un appareil photo couteux : un appareil 4 mega-pixels peut être suffisant à condition que les photos aient été réalisées dans des conditions d’éclairage et avec des réglages permettant au capteur de générer une image sans grain et avec du détail (en 2008, un appareil 8 mega-pixels coutait 100 euros, il s’agit d’un appareil de marque réputée). Par ailleurs pensez que vous pouvez aussi emprunter un appareil, ou en acheter un à plusieurs.

Dans vos photomontages le cadrage doit être dynamique :

Par exemple utilisez une vue en plongée = photo prise en regardant vers le bas, ou une vue en contre-plongée = photo prise en regardant vers le haut.

Soignez la mise en concordance des perspectives des différents éléments du montage, c’est ce qui accentuera le côté «vrai» du montage.

Cadrez vos sujets de manière à ce qu’ils occupent une bonne partie de l’image :

Les sujets ne doivent pas être trop petits dans le cadrage de l’image. Au besoin, et ce dès la conception-papier de votre photomontage, positionnez l’appareil photo virtuel près de ces sujets afin qu’ils ne soient pas trop petits dans le cadrage de l’image.

Vous pouvez ajouter un slogan personnel, intelligent, sans faute d’orthographe, et en rapport avec la scène :

Il faut soigner sa typographie : choix de la police, effet spécial éventuel sur le texte (mais ce dernier point n’est pas obligatoire).

Le slogan peut être en 3D.

Si le slogan n’est pas en français, il faudra une traduction française, à côté du slogan ou dans le bas de l’image (pas trop près du bord de l’image!), éventuellement en plus petit et sans effets spéciaux sur le texte si vous le souhaitez.

Chaque photomontage doit être précis, il doit contenir du détail :

… d’où l’importance du bon choix de toutes les photos de départ).

Il n’y a pas de format-pixels imposé, ni d’orientation (travail en largeur ou en hauteur). Toutefois le travail doit pouvoir être affiché en grand sur un moniteur 1024/768 et on doit pouvoir zoomer dessus à 200% sans voir apparaitre distinctement les pixels.

Les fichiers doivent être non aplatis , c’est-à-dire que les calques du montage ne doivent pas avoir été réunis en un seul calque :

Il faut donc tous les calques séparés (certains des calques du montage peuvent toutefois avoir été réunis en un seul, fusionnés, pour une raison technique et en accord avec le professeur).

Gardez les versions intermédiaires du travail, si possible sur plusieurs supports informatiques et en des endroits différents :

Ces versions intermédiaires vous permettent de ne pas tout perdre si votre fichier de travail devient corrompu par vous-même ou par l’informatique.

Ces versions intermédiaires ne doivent pas nécessairement être rendues avec le travail final.

L’invocation d’un «crash disk» ou d’un vol n’est donc pas une excuse pour être dispensé de rendre le travail à temps.

Dans chaque photomontage fini, les parties non visibles des photos originales doivent pouvoir être révélées à tout moment :

… donc il faut cacher les parties des photos originales qui doivent être non visibles dans le montage, il ne faut pas les effacer. Pour les cacher vous aurez recours au procédé des «masques de fusion» ou au procédé des «masques vectoriels».

Les erreurs informatiques à ne pas commettre :

Réglez votre écran pour qu'il affiche une maximum possible d'images par seconde, cela évitera que vos yeux fatiguent très vite : allez sur l'icône de l'écran en haut à droite sur l'écran, dans le menu choisissez préférences moniteurs, choisissez un nombre de pixels suffisant et une fréquence "Hz" la plus élevée possible.

Lorsque vous posez le stylet quelque part sur la tablette graphique, le pointeur doit changer de position sur l'écran… Cela veut dire que la tablette est bien réglée, qu'elle est en mode "stylet". Par contre si le curseur ne change pas de position sur l'écran lorsque vous posez le stylet sur la tablette, alors cela veut dire que la tablette n'est pas bien réglée… Elle est en mode "souris", et à ce moment il est très difficile de s'en servir pour dessiner.

N'enregistrez jamais directement de Photoshop vers votre clé USB. Enregistrez toujours vers un disque dur, ensuite en fin de journée copiez du disque dur vers votre clé USB. Gardez le fichier sur le disque dur au cas où la clé aurait un problème. Pourquoi ne pas enregistrer directement sur la clé USB? C'est très lent et il n'y a pas de système de vérification d'erreur : le fichier peut être illisible.

Si le disque dur externe que vous connectez au Macintosh est formaté en NTFS, vous ne pourrez que lire les fichiers, et pas écrire sur le disque. Un formatage FAT32 est conseillé.

Dans le cas où vous travaillez chez vous dans Photoshop dans une version plus récente que celle qui est utilisée sur les ordinateurs de l'école, allez dans le menu "Fichier/préférences" (ou "Photoshop/préférences"), "gestion des fichiers", et enclenchez "maximiser la compatibilité, toujours". Les fichiers créés par Photoshop seront plus lourds mais davantage compatibles avec les anciennes versions (n'oubliez pas de désenclencher cette option lorsqu'elle ne vous sera plus nécessaire).

Dans le menu Préférences de Photoshop/Modules externes et disques de travail, vérifiez que Photoshop est réglé pour utiliser tous les disques durs de l'ordinateur en tant que disques de mémoire virtuelle, et particulièrement et en priorité le disque dur dédié à cet effet : "VM".

Les erreurs du métier d’étudiant à ne pas commettre :

Quand vous lisez dans les consignes "vous pouvez", cela ne veut pas dire "vous devez".

Quand vous lisez dans les consignes "vous devez", cela ne veut pas dire "vous pouvez".

En ce qui concerne le travail à réaliser, et la manière dont l'évaluation sera mise en place, les trois seules sources d'information fiables sont : le professeur, les consignes écrites et remises à jour fournies par le professeur, les valves-étudiants. Toute information provenant d'une autre source ne peut être raisonnablement considérée comme étant véritablement fiable : informations fournies par les étudiants, rumeurs, on-dits, sites internet non-officiels, etc.

Le secrétariat-étudiants n'est pas habilité à fournir des informations à propos du contenu et du déroulement de ce cours de graphisme bitmap. Sachant cela, il est démandé aux étudiants d'éviter d'aller faire perdre leur temps aux secrétaires avec des questions de cet ordre.

Les étudiants absents doivent se remettre en ordre, ils doivent se renseigner à propos des techniques qui ont été expliquées au cours et également à propos des informations que le professeur a fournies au groupe par écrit ou oralement.

Une erreur habituelle est de rendre un travail qui contient des éléments détourés très précisément, avec des détourages ont pris beaucoup de temps, mais qui d'un point de vue composition, idée, originalité sont très pauvres. De tels travaux mènent à l'échec malgré qu'ils ont demandés beaucoup d'investissement de temps. D'une manière générale en infographie lorsqu'on passe plus de 15 minutes à faire la même chose, comme donner des coups de pinceaux autour d'un objet pour le détourer, cela signifie souvent qu'on entre dans un processus stérile du point de vue de la créativité. En infographie, la créativité prend plutôt l'aspect de manipulations et de transformations successives d'éléments nombreux et variés.


Les erreurs de prise de vue à ne pas commettre :

Lorsque vous prenez des photos de petits objets, utilisez la fonction "macro" de votre appareil photo. Généralement elle est symbolisée dans les réglages par l'image d'une tulipe.

Lorsque vous photographiez un paysage, un être vivant ou un objet, prenez une multitude de photos avec différents angles. Ainsi vous augmentez vos chances de ne pas devoir refaire une séance de photographies.

Lors des prises de vue, si votre sujet est plutôt vertical tenez l'appareil photo en vertical afin de maximiser l'utilisation du capteur de l'appareil photo.

Lorsque vous photographiez les sujets que vous allez intégrer dans vos montages, faites en sorte qu'ils occupent le maximum de place possible sur le capteur. L'erreur habituelle c'est de photographier de loin un sujet avec un appareil de 6 méga-pixels par exemple, et donc d'avoir le sujet en petit dans la photo : on obtient ainsi un sujet un peu flou comme s'il avait été photographié de près avec un appareil 1 méga-pixel.

Beaucoup d'étudiants utilisent leurs appareils 4 méga-pixels mal réglés : ils prennent des photos 1 méga-pixels. Vérifiez les réglages avant de photographier. (Une dimension d'image 2000/3000, c'est une image 6 méga-pixels : il suffit de multiplier les 2 chiffres… Par exemple une dimension d'image 2000/1500, c'est une image 3 méga-pixels).

Ne prenez pas vos photos au flash, ça supprime les ombres, et les ombres sont utiles pour donner du relief, du modelé. (très rarement toutefois le flash soulignera bien le modelé des objets brillants).

Photographiez en couleur, même si le montage final est en noir et blanc. Durant le cours je vous expliquerai comment transformer intelligemment vos images couleur en images en niveaux de gris.

Réglez l'appareil pour que la compression JPEG soit faible, car dans le cas contraire cela fait des photos avec du grain. Si possible, réglez l'appareil en TIFF non compressé.


Les astuces pour la prise de vue :

La photographie du décor que vous avez choisi d'utiliser peut être créée au départ de deux photographies de ce décor, assemblées dans Photoshop. Ainsi vous pourrez donner l'impression d'une photographie prise avec un objectif très grand angle. Par exemple photographiez le sol et l'arrière-plan d'un décor en pointant l'appareil photo à l'horizontale, puis photographiez du même endroit le haut du décor. Ensuite assemblez ces deux images pour n'en créer qu'une seule. Il est nécessaire de prendre beaucoup de photographies afin de trouver les deux bonnes pour créer ce montage.

Photographiez en lumière du jour, c'est une lumière puissante avec laquelle votre appareil vous donnera les meilleurs résultats.

Lors de la prise de vue, vérifiez que l'appareil est bien réglé en ce qui concerne la sensibilité : en effet, même en condition d'éclairage suffisant, un appareil photo dont le capteur est trop sensible produira des images avec du grain, ou des parties claires brûlées.

Evitez l'utilisation de photos analogiques imprimées sur papier, car généralement leur qualité est médiocre. Les diapositives sont de meilleure qualité pour les travaux de photomontage en infographie.

Vous pouvez montrer vos photographies au professeur afin qu’il ait une vue d’ensemble et qu’il puisse vous indiquer quelles sont les plus appropriées pour réaliser le montage. Pour cela, faites une planche contact 20/30cm dans Photoshop : menu Fichier/Automatisation/Planche contact II. Activez l’option «utiliser le nom de fichier en légende» afin de retrouver facilement les photos par leur nom. Choisissez une résolution de 150 dpi.


Les erreurs de conception-photoshop à ne pas commettre :

Utilisez les masques de fusion correctement dans vos montages.

Si dans vos montages finaux un de vos sujets est partiellement masqué par le décor, faites en sorte que le masque de fusion du calque de ce sujet fasse apparaître le sujet en entier, et par-dessus le calque de ce sujet créez un calque qui contient une copie du décor (ou d'une partie du décor seulement afin de ne pas alourdir le fichier), ajoutez-y un masque de fusion qui masque tout et faite apparaître le décor par-dessus le sujet en dessinant en blanc dans ce masque de fusion. Ainsi vous pourrez facilement agrandir le sujet ou le déplacer, cela vous permettra de discuter avec le professeur (et plus tard un client) et modifier facilement le montage selon les conseils qu'il vous donne. Pour plus de détails à ce propos, demandez au professeur, particulièrement dans le cas où vos montages demandent une disposition de calque plus complexe que celle qui vient d'être évoquée.


Les astuces pour la conception-photoshop :

Il n'y a pas de nombre de pixels imposé : il faut cependant qu'on puisse afficher l'image plein écran sur l'ordinateur et zoomer une fois ou deux sans qu'on voit apparaître distinctement les pixels, le grain de l'image ou du flou. Souvenez-vous que le terme "résolution" est un terme qui désigne combien de pixels de l'image seront utilisés pour imprimer l'image sur une distance d'un pouce (2,54 cm)… Comme nous ne voulons pas imprimer nos images, nous ne parlerons donc pas de résolution ici. Pour nous, ce qui compte c'est le nombre total de pixels de l'image, et donc le nombre de pixels en hauteur et en largeur (exemples : L=1450/H=3900, L=3900/H=1450, L=3600/H=3600, etc).

Dans Photoshop, les outils de sélection "lasso" et "baguette magique" sont des outils d'amateur, évitez donc de les utiliser. Travaillez plutôt avec des couches alpha, des masques de fusion et/ou des tracés vectoriels. D'une manière générale les professeurs de première et de deuxième année souhaitent faire passer en deuxième année du graduat en infographie des étudiants qui manipulent les programmes autrement qu'en amateur.

Lorsque vous amenez un sujet dans un décor et que le sujet est trop grand, ne le réduisez pas par "transformation manuelle". Supprimez-le du décor, ensuite multipliez le nombre de pixels du décor par "image/taille de l'image"… choisissez "%" dans le menu à la place de "cm". Amenez ensuite à nouveau le sujet dans le décor pour observer la place qu'il occupe dans ce décor. Au besoin supprimez à nouveau le sujet puis multipliez à nouveau le nombre de pixels du décor. Pour obtenir une multiplication des pixels de haute qualité, n'augmentez pas trop vite, par exemple en indiquant "200 %". Procédez plutôt comme ceci : augmentez plusieurs fois de suite d'un faible pourcentage, comme "110%", ainsi la multiplication des pixels sera effectuée avec une suite de calculs complexes, ce qui résultera en une image agrandie de plus haute qualité. L'idéal reste évidemment d'éviter de devoir en arriver là : il faut travailler dès le départ avec des photographies de qualité !

Vos sujets doivent être nets sur les photos originales et dans le montage, mais cependant ils peuvent présenter des "flous de bouger" réalisés artificiellement dans Photoshop. Attention un flou de bouger ne doit pas être visible sur la totalité du sujet sinon ça entrerait évidemment en contradiction avec une des exigences du travail : la précision (donc impossible d'utiliser le flou de bouger afin de compenser la piètre qualité d'une photo!).

Habituez-vous à travailler avec un stylet plutôt qu'avec la souris. Lorsque vous dessinez une couche alpha avec un stylet, vérifiez que les options de dynamique du stylet sont bien désactivées : dans la palette des formes en haut à droite sur l'écran, toutes les options de dynamique qui se trouvent au-dessus de la ligne de séparation horizontale doivent être désactivées, et pour éviter qu'elles ne s'enclenchent à nouveau quand vous changez de forme, tous les verrous doivent être fermés en face de ces options. Avec ces options désactivées, la pression du stylet sur la tablette ne fait plus varier l'épaisseur et l'opacité du trait, c'est ce qu'il faut car cela peut poser des problèmes quand on crée une couche alpha (difficulté à bien poser les traits, image fantôme du décor autour des sujets quand on les a emmenés dans l'autre décor). L'utilisation du stylet permet la création de travaux plus précis, plus rapidement réalisés, et cela évite également d'user les articulations des doigts : cela peut paraître drôle pour certains, mais il s'agit là d'un réel problème (maladie professionnelle dite "des gestes répétitifs", ou "syndrome du canal carpien").

Lorsqu'un décor n'est pas assez grand pour accueillir les sujets, vous pouvez ajouter de la zone de travail avec "image/taille de l'image" et ensuite avec l'outil "tampon". Afin de vous pouvoir facilement corriger les erreurs quand vous travaillez au tampon, choisissez de travailler sur un calque vide que vous créez au-dessus du calque du décor à étendre. Parlez-en au professeur en cas de question à ce propos.

Pour les objets à caractère industriel, ou naturels mais à contour très net (c'est-à-dire non flou), vous pouvez réaliser la sélection à la plume vectorielle plutôt qu'avec une couche alpha : ce sera plus facile et plus précis. Ensuite le tracé vectoriel servira à créer un masque vectoriel (demandez au professeur comment procéder pour créer le tracé vectoriel sans couleur et ensuite pour le transformer en un masque vectoriel). Si votre sujet présente une partie floue sur son contour vous pourrez, en plus du masque vectoriel que vous aurez ajouté sur le calque, utiliser un masque de fusion pour cette partie plus floue du sujet (demandez également au professeur pour savoir comment procéder). Quant aux personnages et êtres vivants, c'est en général la méthode de sélection par couche alpha qui convient le mieux.

Pour le transfert de vos travaux de et vers chez vous, il peut être intéressant de zipper les fichiers (ou les dossiers contenant plusieurs fichiers). Pour zipper un dossier sous MAC OS X, enfoncez la touche CTRL, puis dans le menu qui apparait quand vous cliquez sur l'élément à zipper, choisissez "Créer une archive de…"

Les êtres vivants éventuellement présents dans votre scène sembleront vraiment intégrés si on voit leurs pieds ou leurs pattes posés dans le décor (ou le dos posé dans le décor dans le cas où il a les jambes/pattes en l'air). Pensez également à recréer des ombres et/ou des reflets si c’est possible.

Dans le cas où il s'avère, en cours d'élaboration dans Photoshop, et ce malgré tous les efforts déployés lors de la conception, que vos montages paraîssent pauvres (trop peu d'éléments dans la scène par exemple), des solutions existent :
1) Vous pouvez agrandir la zone de travail, créer un bord flou ou bien encore graphique (motif complexe et esthétique), et faire déborder certains des éléments de la scène en dehors de ce bord. Ainsi vous obtenez une mise en page, une manière de présenter votre travail, qui fait penser aux livres pour enfants (poétique) ou aux livres du genre fantastique (référence aux livres illustrés pour enfants, référence à ce qui est magique et obscur). Demandez son avis au professeur à propos de l'opportunité de faire évoluer votre travail dans ce sens.
2) Vous pouvez travailler l'aspect graphique du slogan, lui donner un aspect élaboré. Vous pouvez aussi éventuellement lui ajouter une image, peut-être dans un cartouche. Vous pouvez aussi le réaliser en 3D (Attention… "en 3D" ne veut pas nécessairement dire "extrudé" : les lettres peuvent être plates sans épaisseur, c'est généralement moins lourd visuellement. Les lettres peuvent toutefois avoir un aspect lourd si cela se justifie dans la scène).


Accès aux messages par mois de parution

Vous préférez les logiciels…





Les consignes pour l'examen de juin et de aout 2009

Les consignes sont affichées aux valves officielles de l'école depuis Octobre 2008. Vous ne pouvez donc ignorer ce qui est attendu de vous pour réussir ce cours de graphisme bitmap, année scolaire 2008-2009.

Le professeur vous en a aussi parlé durant les cours et vous a distribué une copie écrite des consignes. Elles sont également disponibles en ligne. Pour accéder à la seule page officielle pour les consignes cliquez sur le lien ci-dessous, ou s'il ne fonctionne pas naviguez jusque l'URL http://www.cours-photoshop.com/

Afficher les consignes…


Jargon de l'infographie

les informations s'afficheront sur le site www.Club-Photoshop.com

Logiciels d'animation 2D
Logiciels de montage et trucage video
Techniques d'animation
Techniques de montage et retouche video
Productions d'avant-garde
Suggérez un lien envoyer un mail

convertisseur de devises

HEAJ

département infographie
Afficher Ecoles 3D sur une carte plus grande

Blog archives

  1. 3D-schools-Art-of-Animation-3D-Illustrations
  2. Adobe-Photoshop-CS4-Historique-Selection-Couches-Masques-Calques
  3. Blog-culture-Musique-Television-Histoire-Concepts
  4. Blog-societe-sociologie-psychologie-philosophie-politique-communication
  5. Blog-technique-images-numeriques-Photoshop-tutoriaux-infographie
  6. Des-idees-de-cooperations-internationales-Voyager-utile-Musiques-du-monde
  7. Formations-a-l-infographie-pour-les-recherches-en-stylisme-vestimentaire
  8. LA-COULEUR_LES-BASES
  9. LA-COULEUR_LES-MODELES-COLORIMETRIQUES-PARTIE-1
  10. LA-COULEUR_LES-MODELES-COLORIMETRIQUES-PARTIE-2
  11. LA-COULEUR_PERCEPTION-ET-INTERPRETATION
  12. LA-GESTION-DES-COULEURS-DANS-PHOTOSHOP-PARTIE-1
  13. LA-GESTION-DES-COULEURS-DANS-PHOTOSHOP-PARTIE-2
  14. LA-GESTION-DES-COULEURS-DANS-PHOTOSHOP-PARTIE-3
  15. La-charte-deontologique-des-enseignants
  16. La-couleur_colorisation-de-bandes-dessinees-et-de-dessins-au-trait
  17. La-couleur_utilisation-d-un-logiciel-de-scanner-professionnel
  18. La-securite-et-la-sante-au-travail-distributeurs-Fair-Trade-preservatifs-defibrillateur
  19. La-television-francophone-contemporaine-et-intelligente
  20. Les-metiers-de-demain-infographie-et-communication-visuelle
  21. Thierry-Dambermont-Techniques-infographiques-Creativite-graphique
  22. Thierry-Dambermont-enseignant-infographiste
  23. Vintage-high-fidelity-les-appareils-audio-ancetres-old-audio-equipment
  24. Voyager-aux-U-S-A-Californie-Nevada-Utah-Arizona-12000-kilometres-parcourus
  25. arts-numeriques-a-network-of-open-minded-people
  26. blog-gay-friendly-contre-l-homophobie-culturelle
  27. colourmanagement-fr
  28. emplois-infographie-le-marche-de-l-emploi-de-l-infographie-dans-la-francophonie
  29. high-energy-music-Hi-NRG-is-high-tempo-disco-music
  30. higher-education-fr-blog-pedagogique-Cours-gratuits-sur-le-web-Bibliotheques-en-ligne
  31. mariage-mixte-informations-racisme-et-xenophobie-Psychologie-Forums
  32. relief3D-the-next-big-thing-to-self-invite-into-your-home-it-is-3D
  33. ultra-hifi-Tubes-amplis-Platines-vinyles-CDA-SACD-HDCD-DVD-A-XRCD-Cables-hifi
  34. fabriquer-ses-meubles-com
  35. fabriquer-ses-meubles-fr
  36. construire-ses-meubles-com
  37. construire-ses-meubles-fr