l'infographie 
un métier, une passion
Affichage des messages dont le libellé est B.04. Histoire de l’observation de la perception de la lumière par l’être humain… autrement dit : «histoire de l’observation de la couleur». Afficher tous les messages
Affichage des messages dont le libellé est B.04. Histoire de l’observation de la perception de la lumière par l’être humain… autrement dit : «histoire de l’observation de la couleur». Afficher tous les messages

B.04. Histoire de l’observation de la perception de la lumière par l’être humain… autrement dit : «histoire de l’observation de la couleur»

1391*
B.4.1. À la Renaissance (1400), Aguilonius et Sigfrid Forsius ont développé les premiers modèles colorimétriques

Le modèle colorimétrique d’Aguilonius a été la première tentative pour arriver à définir toutes les couleurs. Ce modèle était basé sur l’observation des changements de coloration du ciel de l’aube jusqu’au coucher du soleil.



Sur la planche 1391 on voit le modèle colorimétrique d’Aguilonius.

1391b*
B.4.2. En 1660, Isaac Newton a développé un modèle plus scientifique basé sur des observations réalisées pendant des expériences

Newton a prouvé que la lumière blanche peut être décomposée en plusieurs couleurs qui sont celles de l’arc‑en‑ciel. L’ordre des couleurs était dès lors clairement établi, et c’est au départ de ces observations que Newton a créé une roue des couleurs.

Sur la planche 1391b on voit le modèle colorimétrique de Newton.





1392
B.4.3. Au début des années 1800, Johanes Wolfgang Goethe a contesté les idées de Newton et a créé son propre modèle colorimétrique

Les démarches de Newton et de Goethe étaient très différentes…

Newton était un scientifique, tandis que Goethe était plus intéressé par les effets psychologiques de la couleur.

Goethe cherchait si des règles pouvaient être créées pour guider l’usage artistique de la couleur. À l’origine il comptait créer une roue des couleurs telle que celle de Newton, mais améliorée. Finalement il trouva que c’était mieux d’utiliser un triangle équilatéral.

1393*
B.4.4. À peu près au même moment que Goethe, au début des années 1800, Phillip Otto Runge a développé un modèle tridimensionnel sous la forme d’une sphère

Sa théorie était révolutionnaire pour son temps. Phillip Otto Runge a essayé de ranger les couleurs selon leurs teintes et leurs luminosités.

Sur la planche 1393, les deux sphères du DESSUS montrent que les teintes sont sur l’équateur, que le blanc est à un pole et que le noir est à l’autre pole.



Les deux sphères d’en DESSOUS montrent une vue en coupe horizontale et une vue en coupe verticale.

1394*
B.4.5. En 1872, James Clerk Maxwell, un physicien écossais, élabore une théorie selon laquelle la lumière serait un phénomène électromagnétique

James Clerk Maxwell développe un modèle colorimétrique sous la forme d’un triangle équilatéral. Johanes Wolfgang Goethe l’avait déjà fait au début des années 1800…
Le triangle de Maxwell est très similaire à celui de Goethe :

il s’agit d’un triangle équilatéral, et il y a trois couleurs primaires aussi…



La différence avec Maxwell, c’est qu’il pensait qu’il pouvait créer toutes les couleurs visibles avec les trois primaires de son triangle, et qu’il a choisi des primaires Rouge, Verte et Bleue, ce qui était assez visionnaire…

On découvrira en effet plus tard que ce sont ces trois couleurs qui permettent de recréer au mieux un grand nombre de couleurs par synthèse additive, c’est-à-dire en mélangeant deux ou trois lumières colorées.

Les mélanges créés par synthèse additive avec ces trois lumières rouge, verte et bleue apparaissent parfaits à l’œil humain parce que les longueurs d’ondes dominantes respectives de ces trois couleurs correspondent aux pics de sensibilité des trois types de récepteurs‑couleur de l’œil humain : les cônes. Précédemment durant cette formation nous avons parlé des courbes de sensibilité des cônes.
Jargon de l'infographie

les informations s'afficheront sur le site www.Club-Photoshop.com

Logiciels d'animation 2D
Logiciels de montage et trucage video
Techniques d'animation
Techniques de montage et retouche video
Productions d'avant-garde
Suggérez un lien envoyer un mail

convertisseur de devises


Thierry Dambermont est l'auteur
du texte de cette page web
et en reste le détenteur des droits de copyright.

http://www.thierrydambermont.be