l'infographie 
un métier, une passion
Affichage des messages dont le libellé est A.21. Les différents types de déficiences de la perception des couleurs. Afficher tous les messages
Affichage des messages dont le libellé est A.21. Les différents types de déficiences de la perception des couleurs. Afficher tous les messages

A.21. Les différents types de déficiences de la perception des couleurs



1922*?????/2154
A.21.1. Une grande partie de la population perçoit mal les couleurs

La photographie retravaillée sur la planche 1922 montre à quel point il est difficile pour certaines personnes d’aller à la cueillette aux fraises.

On donne souvent le nom de «colour blindness» (cécité à la couleur) aux défauts de perception de la couleur… En réalité il s’agit très rarement d’une insensibilité totale à toutes les couleurs. Le plus souvent il s’agit d’une insensibilité à certaines couleurs seulement.

A.21.2. Les trichromates

On donne le nom de «trichromates» aux personnes qui ont une vision normale des couleurs, parce que leurs trois types de cônes fonctionnent.

Les personnes qui ont un fonctionnement réduit d’un des trois types de cônes sont appelées des «trichromates avec anomalie».

A.21.3. Les dichromates

Les personnes qui ont un des trois types de cônes qui ne fonctionne pas du tout sont appelées des «dichromates».

A.21.4. Les monochromates

Les personnes qui ont deux types de cônes qui ne fonctionnent pas du tout sont appelées des «monochromates». Ces personnes ne voient que des nuances de gris, parce qu’avec un seul type de cône il n’est pas possible de différencier les couleurs.

A.21.5. Les achromates

Les personnes qui ont trois types de cônes qui ne fonctionnent pas du tout sont appelées des «achromates». Ces personnes ne voient que des nuances de gris. Chez ses personnes, ce sont uniquement les bâtonnets qui participent au phénomène de la vision.

1644/1916*
?????/1917*/1919*
A.21.6. Proportions des différentes anomalies visuelles dans la population

Voici quelques chiffres qui montrent quelles sont les proportions des différentes anomalies visuelles qui concernent la perception de la couleur dans la population.

8 % : Beaucoup d’hommes de type caucasien ont une déficience au niveau des récepteurs de couleur.

0,4 % : Ces déficiences n’affectent que très rarement les femmes de type caucasien et les personnes qui ne sont pas de type caucasien. Plus loin, nous aurons l’occasion d’expliquer pourquoi les femmes ne sont pas affectées par les anomalies visuelles qui concernent la perception de la couleur.

Les chiffres qui suivent ne concernent donc que les hommes de type caucasien…

Les dichromates ont un des trois types de cônes qui ne fonctionne pas du tout
2,102 % des hommes de type caucasien sont dichromates…

Les dichromates pronatopes…
1,0 % des hommes de type caucasien ont des récepteurs «de rouge» qui ne fonctionnent pas du tout. La photographie de droite sur la planche 1917 montre comment l’image de gauche est vue par les dichromates‑pronatopes.

Les dichromates deuteranopes…
1,1 % des hommes de type caucasien ont des récepteurs «de vert» qui ne fonctionnent pas du tout. La photographie du milieu sur la planche 1917 montre comment l’image de gauche est vue par les dichromates deuteranopes.

Remarquez sur la planche 1917 comment ces deux déficiences, dichromates pronatopes et dichromates deuteranopes, amènent à une perception des couleurs quasiment identique.
C’est normal, la sensibilité des cônes de type «L» (déficients chez les dichromates pronatopes) et de type «M» (déficients chez les dichromates deuteranopes) est presque identique. Nous en avons parlé lorsque nous avons abordé la couleur du point de vue de la biologie. Les personnes atteintes de ces déficiences ont des difficultés à différencier les rouges et les verts.

Les dichromates trinanopes…
0,002 % des hommes de type caucasien ont des récepteurs «de bleu» qui ne fonctionnent pas du tout. Les personnes atteintes de cette déficience ont des difficultés à différencier les bleus et les jaunes. La photographie de droite sur la planche 1916 montre comment l’image de gauche est vue par les dichromates trinanopes.

Les trichromates avec anomalie sont les personnes dont les trois types de cônes fonctionnent, mais pas parfaitement…

5,9 % des hommes de type caucasien sont trichromates avec anomalie…
La planche 1919 montre que beaucoup de couleurs sont tout de même bien différenciées par ces personnes qui n’ont pas une vision tout à fait normale.


Les trichromates pronatopes…
1,0 % des hommes de type caucasien ont une déficience partielle des récepteurs «de rouge».

Les trichromates deuteranopes…
4,9 % des hommes de type caucasien ont une déficience partielle des récepteurs «de vert».

Les monochromates et les achromates sont les personnes dont deux ou trois types de cônes ne fonctionnent pas du tout…

0,003 % des hommes de type caucasien sont monochromates ou achromates…

… Les monochromates sont les personnes dont deux types de cônes ne fonctionnent pas du tout. Ces personnes ne voient pas en couleur, parce qu’avec seulement un type de cône, on n’est pas capable de différencier les couleurs.

… Les achromates sont les personnes dont les trois types de cônes ne fonctionnent pas du tout. Ces personnes ne voient pas en couleur, parce que sans cône on n’est pas capable de différencier les couleurs. Chez ces personnes seuls les bâtonnets permettent de voir.

1923/2017*
A.21.7. Pourquoi les déficiences visuelles liées à la perception de la couleur touchent-elles surtout les hommes ?

Les filles peuvent hériter du gène responsable d’une déficience visuelle de perception de la couleur de leur père porteur du gène ou de leur mère porteuse du gène.
Les garçons ne peuvent hériter de ce gène que de leur mère porteuse du gène, pas de leur père.

De là, on pourrait croire que les filles seraient plus affectées que les garçons de déficiences visuelles de perception de la couleur.

Mais les femmes ont cette caractéristique qu’elles peuvent être porteuses du gène responsable d’une déficience visuelle de perception de la couleur sans pourtant en avoir les symptômes.

C’est pourquoi les hommes ont statistiquement 20 fois plus de chances que les femmes d’avoir les symptômes.

1923
Les personnes qui ont des déficiences visuelles liées à la perception de la couleur n’ont pas plus de chances de développer une maladie de l’œil qu’une personne à la vision normale… myopie, glaucome, cataracte, etc.

1924/1925/1928/1929
Ce n’est pas grave d’être affecté d’une déficience visuelle liée à la perception de la couleur. D’ailleurs la plupart des garçons ne le découvrent qu’assez tard dans leur vie. Le monde leur a toujours paru normal tel qu’il le voyait depuis leur naissance.
Il faut bien comprendre que ces personnes voient la plupart des couleurs. Ces personnes ont juste de la difficulté à faire la différence entre deux couleurs qui paraissent pourtant bien différentes l’une de l’autre pour quelqu’un qui a une vision normale.

Pour des raisons de sécurité, ces personnes ne peuvent pas exercer certains métiers… pilotes d’avion, policiers, capitaines de navire, etc.

Pour certains métiers par contre, ces personnes auront plus de facilités que les autres, parce qu’elles ont tendance à trouver les choses de par leur forme, et sont moins perturbées par le camouflage. Les entomologistes qui ont une déficience visuelle liée à la perception de la couleur trouvent beaucoup d’insectes. Dans l’armée les personnes qui ont une déficience visuelle liée à la perception de la couleur font de bons «snipers».
Jargon de l'infographie

les informations s'afficheront sur le site www.Club-Photoshop.com

Logiciels d'animation 2D
Logiciels de montage et trucage video
Techniques d'animation
Techniques de montage et retouche video
Productions d'avant-garde
Suggérez un lien envoyer un mail

convertisseur de devises


Thierry Dambermont est l'auteur
du texte de cette page web
et en reste le détenteur des droits de copyright.

http://www.thierrydambermont.be