l'infographie 
un métier, une passion
Affichage des messages dont le libellé est Gestion des couleurs : la calibration et le profilage avec Adobe Gamma. Afficher tous les messages
Affichage des messages dont le libellé est Gestion des couleurs : la calibration et le profilage avec Adobe Gamma. Afficher tous les messages

Calibration et profilage avec Adobe Gamma

Adobe Gamma fait partie de ces petits utilitaires sympas qui permettent de créer le profil du moniteur sans devoir débourser un centime pour acheter une sonde colorimétrique. Le profil créé est plus imprécis qu'un profil créé avec une sonde, mais c'est tout même mieux que rien.

C'est utile quand on veut exporter une image créée sur le moniteur (comme une image de synthèse par exemple) et la reproduire correctement ailleurs : le profil va indiquer quelles étaient les véritables couleurs que le concepteur a vu sur le moniteur au moment où il a choisi de mettre telle ou telle valeur rvb dans son image.

Le profil permet aussi que le moniteur affiche correctement les espaces-couleurs (sRGB, Adobe RGB, etc) gérés par
les logiciels qui font de la gestion des couleurs (Photoshop, Illustrator, etc).

Adobe Gamma est un panneau de configuration qui apparait lorsqu'on installe un produit Adobe.
Il n'est pas disponible en téléchargement seul. Il est compatible Windows 98, 2000, XP.

Dans Mac OS X il faut utiliser le tableau de bord Moniteurs > Couleur > Etalonner.
Cependant cela offre moins de fonctionnalités que Adobe Gamma.




diaporama PDF :
Gestion des couleurs : la calibration et le profilage avec Adobe Gamma (sans commentaire) (10,6 Mb, Thierry Dambermont)




Sur un moniteur les images sont affichées en utilisant à différentes intensités trois lumières rouge, verte et bleue, ce sont les "primaires" du moniteur.

Des moniteurs ont des primaires différentes, d
'où des problèmes : quand on passe une image de l'un à l'autre, les couleurs de l'image changent ! (même deux moniteurs de même modèle et du même fabricant sont susceptibles d'afficher différemment, et cela malgré que le fabricant corrige les défauts de ses moniteurs en sortie d'usine, en modifiant en interne dans le moniteur la "table des couleurs", la LUT, Look-Up Table).

Pourtant si les moniteurs sont profilés, ils sont alors capables d'afficher correctement les images : quand une image passe d'un moniteur à un autre elle ne change pas d'aspect.

Avec le panneau de configuration d'affichage, et avec Adobe Gamma, nous allons créer un profil couleur qui décrit précisément le fonctionnement d'un moniteur connecté à un PC.

Un profil, c'est un fichier texte qui décrit quelles sont les couleurs qu'on obtient sur un moniteur quand on lui envoie telle ou telle valeur RVB. C'est en quelque sorte la carte d'identité du moniteur.

Avec un moniteur profilé,
Photoshop va être capable de montrer correctement une prévisualisation par exemple d'une image qui est destinée aux périphériques compatibles Adobe RGB (une imprimante, un autre Photoshop sur un autre ordinateur, etc) : on prévisualise le résultat dans Photoshop, et le véritable résultat est sans mauvaise surprise.




Pour la démonstration on utilise ici un moniteur de bureautique SONY, mais ça fonctionne aussi bien avec d'autres moniteurs d'autres marques.




1
On voit que le panneau de configuration Adobe Gamma est installé.

2
Mais d'abord on va commencer dans le panneau Affichage.
On clique sur "avancé".

3
On voit que Windows a repéré quel est le moniteur qu'on utilise. Cela ne se voit pas, mais il s'agit en fait d'un moniteur bas de gamme, un moniteur pour faire de la bureautique. Il affiche un blanc bleuté, agréable et vendeur dans le contexte de la bureautique. Mais pour afficher des images à retoucher il ne convient pas car les couleurs chaudes des images seront affcihées ternes : par exemple un orange ne sera pas vif. Pour travailler les images l'idéal c'est un moniteur pour graphiste, un moniteur qui affiche un blanc neutre : sur ce moniteur toutes les couleurs s'afficheront correctement.

4
On passe à l'onglet "gestion des couleurs". Là on voit que Windows considère que le profil qui décrit correctement notre moniteur c'est le sRGB. Dans le cas qui nous occupe ici c'est assez bien car le sRGB est une norme de fabrication du matériel grand public (de HP/Microsoft) et notre moniteur est un moniteur grand public. Le sRGB décrit du matériel peu performant, donc si notre moniteur était un moniteur haut de gamme alors le sRGB ne conviendrait vraiment pas pour décrire son fonctionnement.

5
Le sRGB ne décrit pas trop mal le fonctionnement de notre moniteur, mais on va quand même mettre à la place du sRGB un profil qui décrit encore mieux le fonctionnement de notre moniteur.
Ici on voit le contenu de la disquette qui est livrée avec le moniteur : on trouve quelques profils SONY. Si votre moniteur n'a pas été livré avec des profils, alors il faut aller sur le site du fabricant pour les télécharger.

6
Dans Windows il y a un emplacement où on peut copier les profils.

7
Ici on voit que les profils qui sont sur la disquette ont été copiés dans le dossier.
Le dossier contient déjà d'autres profils, notamment ceux qui décrivent le fonctionnement des télévisions, dont les primaires rouge, verte, bleue, ainsi que le contraste sont bien différents de ceux d'un moniteur d'ordinateur.

8
Dans le panneau on clique sur "ajouter".

9
On ajoute le profil SONY_D65.
Les profils "L" sont à réserver aux moniteurs LCD.
Pourquoi 65 : c'est 6500 degrés Kelvin, cela indique une coloration de blanc un peu bleutée. 93 c'est très bleuté, 50 c'est neutre.

10/11
Le profil SONY_D65 est défini par défaut. Il décrit maintenant le fonctionnement du moniteur, mieux que le sRGB parce que le profil intègre ici les couleurs primaires spécifiques des moniteurs SONY.
N.B. le nouveau profil n'a pas changé l'affichage du moniteur, car il décrit simplement son fonctionnement.

12
On commence à utiliser Adobe Gamma, en version "étape par étape". Ce programme va permettre de modifier le profil générique SONY_D65, d'en faire un profil spécifique à notre moniteur, un profil qui décrit encore mieux le fonctionnement de notre moniteur.

13/14
Le nom qui apparait là est le nom qu'a le profil quand on l'utilise dans les programmes qui font de la gestion des couleurs. Un profil a deux noms : le nom du fichier et le nom dans les programmes qui font de la gestion des couleurs, comme Adobe Gamma ou Adobe Photoshop par exemple. Ici cela montre le nom qu'aura le profil une fois qu'il sera modifié par Adobe Gamma. Il faut évidemment changer le nom puisqu'on va modifier le profil,
par exemple on ajoute la date d'aujourd'hui au nom du profil. Il ne faut pas trop changer le nom sinon on ne s'y retrouvere pas entre les profils tels qu'ils apparaissent dans les programmes et tels qu'ils apparaissent dans le gestionnaire de fichiers de Windows.

15
Il faut régler le moniteur en utilisant les réglages physiques sur le moniteur. Ensuite il ne faudra plus les modifier sinon le profil qu'on va créer ne serait plus valable évidemment. Mettez le contraste à un niveau agréable (et non pas au maximum comme Adobe Gamma le suggère). Ensuite réglez la luminosité de manière à ce que le carré central soit le plus foncé possible, mais soit toujours visible dans le grand carré noir.

16
Les luminophores (les primaires rouge, verte et bleue) sont indiquées comme étant "personnalisées".
Adobe Gamma est allé lire dans le profil SONY_D65 quelles sont les caractéristiques des primaires rouge verte et bleue des moniteurs SONY_D65.
Si vous disposez d'un colorimètre vous pouvez le placer sur l'écran et mesurer quelles sont encore plus précisément les primaires du moniteur. Il faut ensuite encoder ici les données obtenues du colorimètre.

17
On va régler le gamma du moniteur.
Qu'est-ce que c'est le "gamma" : c'est le degré de déviance du moniteur dans la restitution des tons moyens, pour chacune des primaires.
Quand on envoie au moniteur des données rvb (dont l'intensité s'échelonne de 0 à 255) par exemple rouge 0, alors il affiche du noir, rouge 255 alors il affiche du rouge à 100%.
Les moniteurs sont performants pour afficher à 0% ou à 100%. C'est pour les intensités entre ces deux extrêmes que le moniteur est déviant. Il faut bouger le curseur en-dessous du carré rouge jusqu'à ce que le carré central soit le plus intégré possible au grand carré rouge. Cela indique à Adobe Gamma à quel point le moniteur est déviant dans la restitution des tons moyens rouges. Le bord du carré rouge sert de référence visuelle, c'est du vrai rouge à 50%, obtenu en alternant des lignes rouges à 0% et rouges à 100% (le moniteur est performant pour afficher ces valeurs).
Il faut faire la même chose pour le vert et le bleu. Ensuite il faut choisir la courbe gamma optimale : Windows ou Macintosh… C'est le degré de contraste des images sur le moniteur. Il faut contraster l'affichage car cela est flatteur pour l'affichage des images, et plus agréable. Sur les mac le contraste est moins élevé que sur les PC, c'est pour une raison historique, parce qu'au départ, en 1985, les macs se sont spécialisés dans le travail des images imprimées, peu contrastées… pour qu'elles soient mieux visualisées, les macs affichaient des images moins contrastées que les PC, plus douces.

18/19/20
Adobe Gamma a détecté dans le profil SONY_D65 que le point blanc matériel est 6500 degrés Kelvin : cela indique quelle est la légère coloration du blanc que le moniteur affiche. On peut affiner cette valeur, être encore plus proche de la réalité, en cliquant sur le bouton "mesurer". A ce moment des échantillons de gris apparaissent sur le moniteur, et il faut cliquer chaque fois sur le gris qui est le moins coloré. Par corrélation, après vous avoir affiché plusieurs séries d'échantillons de gris, Adobe Gamma saura alors quel est la coloration réelle du blanc du moniteur spécifique dont on fait le profil. Il sera alors indiqué "personnalisé" à la place de 6500 degrés Kelvin.

21/22
Sur un moniteur bas de gamme il est possible de simuler un moniteur haut de gamme qui affiche les blancs sans coloration… C'est le réglage du "point blanc réglé". C'est évidemment moins bon que d'utiliser réellement un moniteur haut de gamme car procéder comme ceci cela va diminuer l'intensité lumineuse et aussi cela va diminuer la gamme des couleurs… Elle sera moins étendue que sur un moniteur vraiment perfomant.
Ici on a choisit 5500 degrés Kelvin, le réglage des photographes : le moniteur affiche un blanc neutre.

23
On peut voir l'avant et après. Avec certaines cartes graphiques cette fonction d'Adobe Gamma ne fonctionnera pas.

Pourquoi voit-on une différence avant et après, alors qu'un profil décrit le fonctionnement du moniteur? Une description ne modifie pas l'objet décrit!
C'est parce qu'un profil est composé de deux parties, la seconde partie DECRIT le fonctionnement du moniteur, mais la première MODIFIE sont fonctionnement car en effet, un profil sert aussi à calibrer le moniteur.

La calibration c'est la procédure qui consiste à faire fonctionner un appareil au mieux de ses capacités.
Le profilage, c'est la procédure qui consiste à crée une description du résultat qu'on obtient sur un appareil quand on lui envoie telle ou telle valeur d'entrée (rvb, ou cmjn dans le cas d'une imprimante).

24/25
Adobe Gamma propose d'enregister le profil avec le nom du profil générique. Il faut changer le nom, car notre profil modifié ce n'est plus le profil générique : on ajoute par exemple la date d'aujourd'hui au nom d'origine du profil.

26
On indique à Windows que ce nouveau profil est celui qui décrit le mieux notre moniteur.

dans Photoshop :
- Photoshop est réglé pour créer (par Fichier/Nouveau) des images sRGB. On n'utilise donc pas toute la potentialité de son moniteur haut de gamme si on ne règle pas Photoshop autrement. Le sRGB c'est bien pour que les images soient adaptées au web, mais pas quand on les destine à du matériel plus performant que les moniteurs bas de gamme des internautes.
- Création d'une image pour du matériel qui intègre l'espace-couleur Adobe RGB, puis l'adapter au sRGB : voir les valeurs rvb dans la palette des infos : même couleur (si elle n'est pas trop saturée) mais valeurs rvb différentes.
- Création d'une image SANS DESCRIPTION. L'image est destinée à être utilisée sur le moniteur qu'on a, Photoshop ne fait donc pas de simulation d'environnement puisqu'on la voit sur le moniteur sur lequel on va l'utiliser. C'est ainsi qu'il faut procéder pour que les images ne changent pas d'aspect quand on les utilise dans un programme qui ne fait pas de gestion des couleurs, comme un programme 3D par exemple.

N.B.
- Ne pas charger le profil à modifier par l'option "charger" de Adobe Gamma, car la partie calibration du profil générique ne sera pas en train de modifier l'affichage de l'écran.
- A défaut, si on n'a pas Adobe Gamma, on peut utiliser un programme qui fait la même chose.
- Les portables PC d'ancienne génération ont des écrans qui répondent aux normes sRGB. les nouveaux portables ont parfois des écrans qui répondent aux normes "wide RGB" de Microsoft. Quant aux portables Mac ils sont décrits par des profils génériques spécifiques aux macs.

En savoir plus sur la notion de gamma :
le gamma, qu'est-ce que c'est ? (0,10 Mb, Thierry Dambermont)
Jargon de l'infographie

les informations s'afficheront sur le site www.Club-Photoshop.com

Logiciels d'animation 2D
Logiciels de montage et trucage video
Techniques d'animation
Techniques de montage et retouche video
Productions d'avant-garde
Suggérez un lien envoyer un mail

convertisseur de devises


Thierry Dambermont est l'auteur
du texte de cette page web
et en reste le détenteur des droits de copyright.

http://www.thierrydambermont.be